Ma vie en salon : une fidélité à toute épreuve

Réservé aux abonnés
Biblond 82
Taille du texte: A A A

Ambassadeur pour Wella Professionals depuis dix ans, Pascal Thénard a d’abord possédé un salon à Bordeaux avant d’en créer un de 120 m2 à Bourg-sur-Gironde où il propose à ses clientes des ateliers de coaching en make-up. Il vient de créer, avec Corinne Bonnet, Hair Cut Consulting : un programme de coaching pour apprendre à argumenter et proposer des prestations coiffure qui répondent aux attentes des clientes. Pour Biblond, il a pioché dans ses souvenirs les moments les plus forts de sa vie en salon.

L’ULTIME COUPE

« Dans mon salon à Bordeaux, une cliente prend rendez-vous pour une coupe, un soin et un brushing. “Je veux être belle avant d’entrer à la maternité dans deux jours”, me précise-t-elle au téléphone. Elle arrive un mardi matin et me montre ses cheveux qu’elle trouve plats et abîmés à cause de sa grossesse. Je lui propose donc une coupe, puis un soin et un brushing. Je m’apprête à lui faire son brushing, quand je m’aperçois qu’elle est en train de perdre les eaux. Panique dans le salon ! J’étais blanc comme un linge. J’ai fait allonger ma cliente sur un canapé et je lui ai donné des serviettes noires pour qu’elle se sente plus à l’aise. J’avoue que j’ai eu très peur qu’elle accouche dans le salon ! Heureusement, les pompiers sont arrivés rapidement pour la conduire à la maternité.
Quelques jours plus tard, j’ai reçu un faire-part de naissance. Ma cliente est ensuite revenue au salon avec son mari et sa petite fille Augustine, une ravissante petite blonde aux cheveux fins et frisés. Habituellement, je ne coiffe pas les enfants, mais là je suis devenu le coiffeur d’Augustine et j’ai eu le privilège de lui faire sa première coupe. La maman, devenue une cliente fidèle, a gardé une mèche de sa fille et un souvenir mémorable de son ultime coupe avant son accouchement. »

 

 

LE BRUSHING FIDÉLISANT

« La représentante du National Geographic de Madrid vient un jour dans mon salon bordelais et me demande en urgence un brushing car elle donne une conférence en fin d’après-midi. Elle avait une belle chevelure longue assez texturisée. Je m’exécute et réalise un brushing souple avec des vagues naturelles. Elle était absolument ravie de sa coiffure et m’a promis de revenir tous les ans dans le salon. Je n’y croyais pas car elle habite à Madrid. Mais elle est revenue chaque année en juin pour une coupe et un brushing. Je suis très heureux et…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0