L’étape 3 du déconfinement, un mieux pour les coiffeurs ?

Taille du texte: A A A

Le nouveau protocole national de déconfinement annonce l’assouplissement des mesures de sécurité imposées à la suite de la pandémie de Covid-19.



La surface imposée de 4 mètres carrés par salarié passe à une distanciation physique d’un mètre entre chaque salarié, ce qui permettra enfin aux coiffeurs de recevoir plus de clients et d’espérer ainsi augmenter leur activité qui, quelques semaines après l’annonce du déconfinement, semble avoir ralenti dans de nombreux salons. En revanche, pour veiller à la santé de tous, il faudra toujours désinfecter lieux et objets, veiller à une bonne aération du poste de travail et… porter un masque !

Travailleurs intérimaires

Il est également demandé aux employeurs d’accorder une attention toute particulière à la situation des travailleurs intérimaires ou titulaires de contrat de courte durée de façon à « s’assurer qu’ils ont une connaissance des modes de propagation du virus, des gestes barrière, des mesures de distanciation physique et des dispositifs de protection de la santé des salariés mis en œuvre au sein de l’entreprise équivalente à celle des autres salariés ».

Un référent Covid-19

Pour les salons de coiffure comme pour tout autre commerce ou entreprise, le protocole impose la désignation d’un référent Covid-19. Si vous êtes à la tête d’une entreprise de moins de dix salariés, le référent « peut être le dirigeant » précise le protocole.

Le rôle dudit « référent » est de s’assurer « de la mise en œuvre des mesures définies et de l’information des salariés. Son identité et sa mission sont communiquées à l’ensemble du personnel. Les entreprises peuvent s’appuyer, pour la définition et la mise en œuvre des mesures, sur les services de santé au travail, au titre de leur rôle de conseil et d’accompagnement des employeurs et des salariés ainsi que de leurs représentants. »

Le mot de l’Unec

L’Union nationale des entreprises de coiffure (Unec) précise : « Le ministère du Travail vient de publier le Protocole général sanitaire étape 3 du déconfinement, qui s’applique désormais en remplacement de la fiche sanitaire coiffure. »

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0