Les coiffeurs impactés par le gel des prestations sociales

Taille du texte: A A A

Le 1er ministre Manuel Valls, a annoncé son plan de relance de l’économie, ainsi, la France doit économiser 50 milliard d’euros. Malheureusement les conséquences ne sont pas des plus positives, les prestations sociales ne seront pas réévaluées avant octobre 2015. Cette annonce ne fait pas sourire les coiffeurs qui pourraient être impactés par ces économies.

 

 

Les coiffeurs, depuis le début de la crise en 2008, sont très touchés. La visite chez le coiffeur est l’un des premiers budgets sacrifiés par les ménages avec l’ameublement quand ils doivent faire des économies. Une personne qui allait chez le coiffeur tous les mois, ne s’y rendra aujourd’hui de préférence que tous les deux mois.

 

La coiffure : un secteur très concurrencé

La nouvelle n’est pas bonne d’autant que les salons de coiffures doivent déjà faire face à la concurrence des auto-entrepreneurs dans la coiffure. Ils sont actuellement près de 11 000 auto-entrepreneurs à travailler dans la coiffure. Les salons sont alors frappés par la faillite, surtout les indépendants qui ne travaillent qu’avec un ou deux apprentis.

La concurrence est rude dans ce secteur, d’autant plus quand on sait que la France possède énormément de salons de coiffure, cela représente 1 salon pour 821 habitants. L’an dernier ce sont plus de 1000 salons de coiffures qui ont fait faillites, un chiffre historique. La Fédération Nationale de la Coiffure a recensé 79 500 établissement dans la coiffure pour l’année 2013, ce sont donc 170 000 actifs qui incluent 99 500 salariés.

 

Une fois encore pour vous en sortir et garder la tête hors de l’eau il va falloir rivaliser d’idées astucieuses afin d’attirer la clientèle.

 

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0