Le QI ne sert à rien dans la réussite !

Réservé aux abonnés
Taille du texte: A A A

Qui a dit qu’il fallait un gros Quotient Intellectuel (QI) pour réussir dans la vie ? En vérité c’est le Quotient Émotionnel (QE) qui compte si l’on veut satisfaire les exigences des clients en salon. Explications.

 

Les préjugés

Le quotient intellectuel (QI) est depuis le début du XXe siècle la mesure pour juger l’intelligence d’une personne selon des tests psychométriques. Dans les années 1980, de nombreux tests de mesures ont fait le buzz. Quel parent n’était pas fier de voir son enfant avec un QI déclaré au-dessus de la moyenne nationale ? De là à en faire immédiatement un surdoué… Mais ces dernières années, l’idée que le QI soit plus élevé chez une personne par rapport à une autre ne veut plus rien dire en termes de réussite de vie. Les dernières études sur le sujet prouvent que le QI n’a rien avoir avec le succès de vie. On a longtemps pensé et fait croire à des générations de parents que leur progéniture n’était pas dans la norme et à des tas d’enfants que l’intelligence n’était pas pour eux ! En bref, ils étaient condamnés à rester comme ça… quelconque. Si on ajoute à cela des notes d’écoles désastreuses, il n y a pas mieux pour se sentir comme une grosse « MERDE » quand on n’est pas dans le moule. Certains vont trimballer ça toute leur vie comme un boulet, ce qui va les plomber en les empêchant d’avancer, d’évoluer, de progresser et tout ça pour une croyance qui aujourd’hui vole en éclats. En effet, on vient de découvrir que le plus important, en fait, n’est pas le QI mais le QE, le Quotient ÉMOTIONNEL.

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article

Abonnez-vous

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0