Le juridique : L’OBO OU COMMENT VENDRE son salon à soi-même ?

Réservé aux abonnés
Taille du texte: A A A

Les coiffeurs sont souvent confrontés à une triple problématique lorsqu’ils souhaitent céder leur salon ou transformer une valeur d’entreprise en patrimoine personnel : Combien vaut mon salon ? Qui serait capable de l’acheter ? Quand est-il judicieux de le vendre ? Il existe une solution permettant de transformer son patrimoine professionnel en patrimoine personnel : le rachat à soi-même, appelé également dans la langue de Shakespeare « Owner Buy Out ».

#01 – LE PRINCIPE DU RACHAT À SOI-MÊME

1. Le chef d’entreprise coiffeur constitue une entreprise dans laquelle il devient associé ou actionnaire (SARL ou SAS).
2. Il signe avec lui-même une promesse de cession sous conditions suspensives de financement.
3. Il met en concurrence les banques pour obtenir les meilleures conditions de financement.
4. Une fois l’emprunt accordé, le coiffeur signe avec lui-même l’acte définitif et encaisse les fonds sur son compte personnel, financés par sa propre entreprise.

#02 – VALORISER SON SALON

Un actif professionnel vaut ce qu’il est capable de rembourser. Il est donc important pour le coiffeur de valoriser l’entreprise à partir de sa capacité d’autofinancement réelle, c’est-à-dire le montant de trésorerie ou de cash que le salon est capable de générer une fois toutes ses…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article

Abonnez-vous

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0