L’avenir de la profession : réforme de l’apprentissage, les CFA publics laissés sur le carreau ?

Taille du texte: A A A

C’est globalement une bonne réforme de l’apprentissage qui vient d’être adoptée par le gouvernement. Bernard Stalter, président de l’Unec et de CMA France, en est convaincu : la loi Avenir professionnel est une avancée pour les artisans de France, donc pour les coiffeurs. À un bémol près : un financement à deux vitesses de l’apprentissage se profile. Explications.

 

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités, Se former
Partages
Partager avec nous votre avis ! 1