La déco : un esprit craft

Réservé aux abonnés
Taille du texte: A A A

Il est des lieux plus inspirés que d’autres. Ceux qui mixent les matières pour mieux s’évader : un nouvel art de vivre l’authenticité ! Une valeur que prônent Virginie Kragel et Noémie Bettini dans leur nouveau salon de la Baule. Visite…

Les deux associées, Virginie Kragel et Noémie Bettini, rêvaient d’une maison contemporaine pour accueillir leurs clients. Mais l’affaire ne s’est pas faite. La pépite était ailleurs. Dans le quartier avoisinant, l’atelier d’une couturière venait de se libérer. Une opportunité ! Là, dans ce local de 185 m2 où étaient exposés des costumes, les deux consoeurs ont mené une rénovation massive en seulement deux mois. « Pas d’architecte mais des maris volontaires, bricoleurs et plombier. Et La Baule Beauté a pu ouvrir en juillet dernier », précise avec enthousiasme Virginie Kragel. Tout l’intérieur a été pensé. Les pierres d’origine ont été grattées pour révéler leur belle nature ; les poutres en bois, nettoyées et traitées afin d’être réutilisées pour créer une mezzanine qui accueille toute la partie esthétique. En dessous s’ouvre l’espace à vivre dédié à la coiffure, à la fois pour les hommes et pour les femmes. Virginie et Noémie souhaitaient un lieu chaleureux et convivial. Le mobilier Gamma & Bross contribue à peaufiner l’atmosphère relax du salon. Conséquence, isolé et tranquille, à l’écart de la route, mais à côté du centre de la Baule, l’espace revu et magnifié est à la fois rural et urbain, brut et sophistiqué. L’objectif de Virginie et Noémie : « Changer l’image de la coiffure en offrant des services professionnels…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0