Jérôme Guézou : un coiffeur au grand cœur

Taille du texte: A A A

Coiffeur dans l’âme, Jérôme Guézou s’est attaqué aux chevelures de sa mère, de ses soeurs et de leurs poupées avant de passer ses diplômes. Il fait ses premières armes chez Lucie Saint-Clair avant d’ouvrir en 1999 son propre salon, Angel Studio, dans le XVIIe arrondissement de paris. Ambassadeur L’Oréal Professionnel depuis une vingtaine d’années, Jérôme accueille dans son salon une clientèle très hétéroclite avec laquelle il vit des moments forts qu’il a accepté de partager avec Biblond.

 

 

LA COLO D’APPRENTI

À 15 ans, des rêves de coiffure plein la tête, Jérôme Guézou est apprenti dans un salon en Normandie quand on lui confie la réalisation d’une coloration noirbleu sur une cliente. « C’était une femme très pâle de peau, fatiguée et d’un âge avancé. Elle racontait qu’elle avait des problèmes de santé et ne pourrait donc pas partir en vacances », se souvient-il.



Avant d’ajouter : « La coloration s’appelait “Crescendo” de L’Oréal Professionnel. Elle se présentait sous forme d’un gel assez liquide. À la fin de ma prestation, j’en avais mis partout. La cliente était toute tachée ! Heureusement, elle l’a pris avec humour et m’a dit : “Maintenant je suis bronzée, je n’ai plus besoin…



  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0