Franck Provost au secours des coiffeurs

Taille du texte: A A A

Le CNEC lance sa campagne pour expliquer aux consommateurs que leurs coiffeurs sont de véritables professionnels. Frank Provost part du constat que depuis une dizaine d’années, nous subissons une inflation sur tous les postes de dépenses à l’exception de nos frais de coiffeur!

Rappelons que le salaire mensuel brut d’un coiffeur s’élève à 1580€ brut et la fiche moyenne pour un shampoing+coupe+brushing est de 34€TTC pour 45 minutes. Le secteur affiche des tarifs horaires parmi les plus bas des métiers de service. Les entreprises de coiffure ont du mal à être viables économiquement car la coiffure est un métier de main-d’oeuvre et savoir-faire qui ne sont pas suffisamment valorisés.

C’est donc l’objectif de la campagne inédite de valorisation de la profession qui interpelle et questionne le consommateurs. Plus de 15 000 leaflets et 7 000 stickers seront distribués sous forme de kits prêts à l’emploi. Ces kits sont également disponibles sur le site du CNEC.

 L’opération est organisé en partenariat avec le GDC et L’Oréal Professionnel.

 

 

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0