Formation : rencontre avec Séverine Lebrun formatrice pédagogique Pivot Point

Taille du texte: A A A

 

Vous intervenez chez Pivot Point en tant que formatrice experte en pédagogique. Quel est votre parcours professionnel jusqu’à ce jour ?

 



Collégienne, je faisais partie de ces apprenants moyens à qui l’on a demandé à 13 ans, en cinquième, ce qu’ils voulaient faire. J’ai répondu « coiffeuse » et j’ai entendu « Parfait, de toute façon, les études, ce n’est pas pour toi ! » À 15 ans, j’ai commencé mon apprentissage. J’ai passé tous mes diplômes jusqu’au Brevet de maîtrise, en ayant toujours eu à coeur de transmettre, de partager.

 

 

Dès que j’ai appris l’existence de Pivot Point France, j’ai rassemblé mes économies pour m’offrir un premier stage de quatre jours sur « Les Fondamentales », puis un autre et encore un autre… L’art et la science proposés par l’approche de Pivot Point répondaient à mon besoin. À 25 ans, je suis partie au Canada. Favorisée par les recommandations de Pivot Point France, j’ai rencontré le responsable de Pivot Point Québec qui, à cette époque, avait besoin de formateurs. En parallèle, j’ai repris mes études à l’université de Montréal. J’ai obtenu une licence en sciences de l’éducation avec une spécialité pour la formation professionnelle et les élèves en difficulté.

Dans ce même temps, Pivot Point Québec m’a confié la responsabilité de la formation des professeurs de coiffure. Un peu plus tard, j’ai aussi exercé en tant qu’artiste portfolio pour L’Oréal Professionnel, puis pour Pivot Point International.

Après sept ans au Canada, je suis allée en Espagne, où j’ai suivi trois ans d’études en expression corporelle dramatique, ce qui m’a conduite à développer création, présence sur scène, prise de parole… tout en continuant à travailler pour Pivot Point International en tant qu’éducatrice exploratrice, et chercheuse pour assouvir ma curiosité.

Rentrée en France, j’ai repris mes études et obtenu un master en ingénierie pédagogique de formation. Puis j’ai obtenu un diplôme universitaire en neurosciences éducatives.

Enfin, pour comprendre les changement et l’évolution des ados d’aujourd’hui, je suis remontée à la source : la toute petite enfance et l’enfance. Je me suis formée à diverses formes de pédagogies alternatives et j’ai pu…



  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0