C’est la rentrée ! Et les remboursements des stages ?

Taille du texte: A A A

Depuis l’année dernière, nous avons perdu un acteur majeur de la formation professionnelle. L’Opcams a lâché prise et a mis beaucoup d’entre nous dans des positions pas très confortables. Qu’il s’agisse des stagiaires, des formateurs et même des centres de formations, nous avons tous perdu des plumes lors de sa chute.

Nous ne savons plus à quel saint nous vouer pour construire une relation de confiance et de longue durée pour les remboursements des stages. On nous a parlé d’Opcalia, d’Agfos !

Mais pourquoi est-ce que je vous parle de tout cela ? Le mois d’août va vite passer… Et nous sommes déjà à l’aube de la rentrée de septembre. Nous devons donc préparer nos petits cartables ! Et gérer, c’est prévoir !

Au-delà des remboursements, qui nous seront ou pas attribués, que devons-nous prévoir ?

Je reste toujours dubitatif face à cette relation que nous avons, en France, avec la formation ! Doit-elle être gratuite, payante et remboursée, ou bien considérée comme un investissement ? Moi, j’ai toujours considéré la dernière proposition : C’EST UN INVESTISSEMENT.

« Bon, d’accord, mais j’investis sur quoi ? Ça me rapporte quoi, à moi ? T’es bien gentil, mais l’école est gratuite en France ! »

Sommes-nous simplement conscients qu’il s’agit de notre avenir, de notre vie, de notre quotidien, de notre épanouissement, de notre bien-être au travail, de notre réussite financière… quand on parle formation ? Si cela n’est pas de l’investissement, alors je ne comprends pas la langue française !

L’autre jour au JT, j’ai vu et entendu un reportage sur les apprentis mécaniciens autos. Il traitait des difficultés actuelles pour former les jeunes mécanos, aussi bien au sein de l’entreprise qu’en cours spécialisé… et là, le journaliste nous dévoile le scoop ! « Grande nouveauté, ils sont allés chercher de très bons mécaniciens à la retraite, pour les payer à former les jeunes. Quel scoop ! » Ce n’était pas le rôle du maître d’apprentissage et de leur centre de formation ?

Au Japon, depuis très longtemps, pour ne pas dire depuis toujours, ils favorisent la transmission des compétences. Le gouvernement prend une taxe (donc un investissement) sur tous les travailleurs pour que les savoirs nationaux ne quittent pas cette terre sans avoir été transmis le plus possible à ceux qui désirent s’investir dans ces domaines.

Chez nous, dans la plupart des cas, apprendre a un coût, c’est une corvée… et en plus il faut les payer et leur rembourser le coût de la formation et les frais !

Le saviez-vous ? Il n’y a pas très longtemps, les parents qui désiraient offrir un métier, un avenir à leurs enfants, payaient une dot au maître d’apprentissage. Pour que ce dernier consacre son temps et son savoir à leur bambin !

Je ne vais pas faire l’apologie du passé… Le futur se conjugue au présent !

Aujourd’hui, dans la situation économique de l’Europe, de la France et des Français, sommes-nous capables de faire l’impasse sur l’investissement personnel en formation, en savoir-faire ? Je ne le crois pas et je suis sûr que notre avenir est dans la transmission des savoir-faire et des « savoir-être » français.

Alors, qu’il y ait Saint-paulin, Saint-Agfos ou d’autres organismes de remboursement ou pas, nous devons ébranler notre vision sur la formation.

Nous devons INVESTIR PERSONNELLEMENT, pour ne pas avoir à baisser les yeux face à notre avenir et à celui de notre beau métier.

Je vous invite à préparer votre cartable pour la rentrée 2012/2013.

Je vous invite à trouver des compétences dans lesquelles vous allez investir !

Je vous invite à dénicher le centre de formation qui répondra à votre investissement !

Je vous invite à prévoir avant la rentrée vos inscriptions aux stages !

Je vous invite à payer le prix de votre réussite !

Je vous invite simplement à devenir le responsable de vos connaissances !

Sur ce, à très bientôt sur mon blog, en espérant que vous allez trouver l’investissement que vous cherchez.

La prochaine fois, je parlerai du « Shu-ha-ri » (méthode ancestrale japonaise de la communication du savoir)

Merci de réagir et de laisser vos idées de formations (ou autres idées) sur mon blog. Vous pouvez me laisser aussi les sujets dont vous désirez que je parle, j’essaierai d’y répondre.

À Lire aussiLes autres articles d’Eric Léturgie

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0