Biblond The Hairfluencers, portrait du finaliste Richard Pauliac 

Taille du texte: A A A

En cette semaine de rentrée – ou de pré-rentrée –, nous vous présentons chaque jour un des six finalistes de notre concours Biblond The Hairfluencers. Ils seront sur la scène du MCB by BS le 15 septembre prochain, à 14h45, sur le workshow 2, pour nous éblouir et nous faire partager leur passion…

 

Richard Pauliac : l’outsider de choc !

Par Emmanuelle Evina

 

S’il est un concurrent à surveiller de près, c’est Richard Pauliac. Et pour cause : après avoir été danseur et chorégraphe pendant douze ans, ce n’est qu’en 2016 qu’il décide de se reconvertir dans la coiffure. Déterminé, il passe son CAP, puis entreprend son BP en alternance dans le salon Mike Degan à Bondues, dans la région lilloise où il a été formé à la coloration. Richard Pauliac aurait pu s’arrêter là. Mais non… Il décide en 2018 d’entreprendre en alternance dans le salon Manon C à Lille un BTS Métiers de la coiffure. Un profil atypique donc que celui de Richard qui, depuis l’obtention de son CAP, participe tous les ans à un concours. « Les concours m’obligent à travailler autre chose que ce que nous faisons en salon », justifie-t-il. Avant d’ajouter : « Je fais des concours, mais j’ai très peu confiance en moi. Je suis donc heureux d’avoir été sélectionné. »

La réalisation de son dossier pour son total look, Richard l’a vécue comme la création d’une mini-collection. « Un look pour une photo, c’est un mini-spectacle dans ma tête », dit-il. Moins expérimenté que les autres concurrents, Richard Pauliac a mis à profit la journée de coaching organisée début juillet avec Stéphane Amaru et Jérôme Guézou. « Ils m’ont aidé à faire le tri dans mes idées, même s’ils m’ont conseillé de changer de modèle car celle que j’avais choisi est trop petite », confie-t-il. Regonflé à bloc par cette journée de coaching, Richard est soutenu dans son aventure par toute l’équipe du salon Manon C. « Ils vont m’aider et me conseiller pour mon total look et je vais avoir le temps de m’entraîner tout l’été pour être au top pour les battles », affirme Richard qui entend bien mettre également à profit sa grande expérience de la scène et de l’artistique.

 

 

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0