Quand les rêves deviennent réalité grâce à la coiffure

Taille du texte: A A A

Prenons le large avec cette coiffeuse dont l’histoire nous conduit jusqu’aux Antilles.

Tout a commencé avec la passion de la coiffure…

Maude Damerval est une coiffeuse au parcours atypique. Elle confie avoir toujours porté le gène de la coiffure en elle : « J’ai toujours voulu être coiffeuse depuis mon enfance, je coiffais, coupais et mettais des rouleaux de mise en plis à toutes mes poupées. »

À 16 ans, elle décide de faire des études de coiffure. CAP en poche, la jeune femme poursuit ses études et fait une formation de deux ans pour obtenir le BP de coiffeuse mixte styliste-visagiste-coloriste-permanentiste.

À la suite de l’obtention de ses diplômes, la coiffeuse exerce dans différents salons : Dessange, Vog, Jean Claude Biguine…

Coiffure, passion et surtout beaucoup de détermination…

À seulement 20 ans, elle décroche son premier poste de manager, elle a alors la responsabilité d’une équipe de 10 coiffeuses. À la suite de cette expérience, à 23 ans, Maude décide de créer son propre salon de coiffure dans le Sud de la France.

Salon qu’elle fait vivre avec succès pendant quelques années, avant de décider de partir vivre à La Rochelle. Une ville dans laquelle la coiffeuse postule pour l’ouverture d’une école privée de coiffure et d’esthétique où elle décroche un poste de professeur de coiffure.

Dans cet établissement, la coiffeuse découvre donc un nouvel aspect de la coiffure : la formation. Elle y dispense des cours de pratique et théorie aux élèves en formation CAP, BP et les prépare à des concours et examens. Après sept années d’enseignement, elle obtient son certificat d’enseignante coiffure.

Pour de magnifiques réalisations

Maude se présente à un casting pour le tournage du film Coco avant Chanel avec comme actrice Audrey Tautou, en 2009, et c’est avec succès qu’elle est retenue pour coiffer 300 figurants (un rôle complémentaire lui est même proposé dans le film).

Pour autant, notre coiffeuse aventurière se lance un nouveau défi. Elle et son mari décident en effet de tout quitter pour vivre sur un bateau au mouillage aux Antilles. Passionnée par son métier et de la vie à bord, elle décide de se lancer en tant que coiffeuse à bord de… son catamaran sur l’île de Saint-Barthélemy. Elle y organise des séances de coaching coiffure. Sa clientèle, très satisfaite de cette idée originale ainsi que de ses compétences, lui envoie de plus en plus de monde !

En ébullition permanente, la coiffeuse travaille également pour de grands hôtels à Saint-Barthélemy, ainsi que pour des shootings pour des magazines de mode et de luxe.

Un parcours singulier, marqué par la volonté de cette coiffeuse résolument passionnée qui a su se fixer des défis et parvenir à les atteindre à force de travail. Un témoignage supplémentaire qui confirme une fois de plus que la coiffure est vecteur d’épanouissement car elle permet avant tout de réaliser ses rêves.

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 1