Quand ce sont les employés qui recrutent les patrons

Taille du texte: A A A

Je suis gérant de salons de coiffure et, comme un très grand nombre d’entre vous, j’aime dénicher la perle rare. C’est vrai que nous voulons tous un collaborateur modèle qui nous permettra de développer notre affaire, de la booster ou quelquefois de la rebooster.

 

Dans notre métier, la coiffure, nous sommes en permanence en relation avec des clients, donc si vous recrutez mal, votre développement et la rentabilité de votre entreprise seront très fortement compromis.

 

Voici 6 règles d’or du recrutement…

 

Donner envie

Nous voulons tous la perle rare, le roi du ciseau, avec un look d’enfer. Mais bien souvent, le gérant lui-même ne possède même pas toutes ces qualités. Vous savez, je rencontre souvent beaucoup de gens me demandant de trouver des salariés pour leurs entreprises, malheureusement leurs entreprises ne donnent pas du tout envie d’y travailler. Donc, le premier point est de vérifier que vous possédez toutes les qualités requises et que vous suscitez l’envie de postuler chez vous. Avant de demander à quelqu’un de se vendre pour vous, apprenez à vous vendre vous-même. Vous savez, il devient compliqué de recruter, c’est bientôt au gérant de passer un entretien d’embauche face à son futur salarié, malheureusement.

Avoir une liste d’attente

Nous avons tous jeté des CV à la poubelle, n’ayant besoin de personne, et voilà qu’un mois plus tard votre collaborateur vous informe de son départ. Sachez que quelqu’un qui a postulé et qui n’a eu aucune nouvelle aura très peu de chance de postuler à nouveau. Et même si cette personne a déjà trouvé du travail, à la base elle avait postulé chez vous n’est-ce pas ? Donc rien ne vous empêche de passer un petit coup de fil pour prendre des nouvelles.

 

Ne pas avoir peur de surpeupler son entreprise

Ce qui est compliqué lorsque l’on est gérant, c’est d’anticiper. Il est important de comprendre le marché et d’analyser l’offre et la demande. Il vous faut aussi créer la demande. La tendance dans nos salons de coiffure est d’avoir un nombre d’employés en baisse, ce qui complique bien souvent les agendas en cas de congés ou de maladie. De plus, beaucoup de salons sont hors la loi et ne possèdent pas assez de Brevets professionnels en place pour assurer toutes leurs heures d’ouverture. Ce qui est compliqué en cas de contrôle. Autre chose : avoir plus de collaborateurs, c’est aussi dégager plus de rentabilité.

Combien de clients apportes-tu ?

Nous voici arrivés à la fameuse question : combien de clients apportes-tu ? Nous désirons tous que notre nouvelle recrue déplace tous ses anciens clients vers notre salon. Alors personnellement, je vous conseille de ne pas trop miser dessus. Dites-vous qu’il vous faudra l’aider à développer sa clientèle. N’oubliez pas que vous êtes gérant, c’est à vous qu’incombe la lourde tâche de trouver du travail à vos collaborateurs. Et si d’aventure il remplit votre salon avec ses clients et sa notoriété, ce sera plutôt une bonne surprise.

 

Qu’est-ce que je t’apporte ?

Comme je le disais un peu plus tôt, c’est à vous de vendre votre entreprise auprès de vos salariés, et pas l’inverse, surtout si vous voulez recruter les meilleurs. Donc, checker dans votre entreprise quels sont vos atouts. Demandez-vous également si vous postuleriez vous-mêmes dans votre entreprise. Qu’apportez-vous de plus à votre futur salarié par rapport à une autre entreprise ? Et si vous ne trouvez pas la réponse, il fallait rendre votre entreprise attractive avant et surtout faire en sorte de la rendre meilleure pour les futurs candidats.

Bon de nature ou volontaire

Attention ! Je dois vous mettre en garde lors de l’embauche d’une SUP HAIR STAR de la coiffure ! Il est important de poser les règles dès le départ. Vous savez, les champions du monde ont souvent un ego surdimensionné et une grande difficulté à se remettre en question. Personnellement, j’aime bien recruter et faire grandir mes collaborateurs. Car on grandit avec eux. Mes plus belles réussites sont celles qui partaient avec un fort handicap, mais une volonté d’enfer.

 

« Il est facile de recruter mille soldats, mais il est difficile de trouver un général. »

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0