Interview: elle obtient son CAP coiffure sans passer par l’école

Taille du texte: A A A

Sophie Houque est une jeune fille de 23 ans qui, après avoir travaillé comme surveillante et animatrice dans des écoles, a décidé de changer de voie et de faire enfin ce dont elle avait envie : être coiffeuse. Depuis son adolescence, la jeune femme aimait coiffer, elle avait d’ailleurs fait son stage de classe de 3e dans un salon de coiffure.

Si Biblond s’est intéressé de près à cette jeune coiffeuse, c’est parce que son parcours est assez atypique, puisqu’elle a décidé de passer son CAP coiffure seule, sans aller à l’école. Et en six mois, avec de la motivation et beaucoup de travail, Sophie a décroché son CAP coiffure en candidat libre.

 

Pourquoi as-tu décidé de faire ton CAP toute seule ?

A 23 ans, je n’avais pas envie de retourner à l’école et pas les moyens non plus, alors j’ai décidé de le faire seule avec l’aide de livres.

Ça n’a pas été trop dur sans encadrement et sans pratique ?

C’était assez difficile, j’ai eu des doutes, bien sûr, et je ne pouvais pas poser de questions. Mais j’ai appris avec mes livres… Et puis, je me suis énormément entraîné sur des têtes pour apprendre les coupes et les colorations.

Es-tu satisfaite de cette orientation professionnelle ?

Oui ! Je suis ravie de mon parcours. Aujourd’hui, je travaille à domicile et j’ai une bonne clientèle. Je coiffe des personnes de 1 an à 70 ans. C’est génial, c’est ce que je voulais faire.

 

Un parcours intéressant qui démontre une fois de plus que « quand on en veut », on peut y arriver si l’on s’en donne les moyens.

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0