Les coiffeurs ont enfin été entendus, la vente de produits aux particuliers est illégale !

Taille du texte: A A A

Souvenez-vous, il y a quelques mois Biblond vous parlait du sérieux problème de la vente de produits professionnels au grand public. Le groupe Coiffure en Danger était alors créé sur les réseaux sociaux pour faire circuler l’information et ainsi ameuter le plus possible de coiffeurs. C’est chose faite puisque le groupe a atteint les 5 333 mentions « j’aime ».

 

Aujourd’hui, c’est une victoire ! Les coiffeurs obtiennent enfin ce qu’ils souhaitaient : l’interdiction de la vente de produits professionnels de coiffure aux particuliers.

 

L’intervention de l’Unec

Bernard Stalter, président de l’Union nationale des entreprises de coiffure (Unec) s’est entretenu avec la représentante du ministère de l’Artisanat et du Commerce, Mme Carole Delga, après avoir longuement discuté avec les coiffeurs représentants du mouvement.

 

C’est donc à la suite de cet entretien que les représentants du mouvement Coiffure en Danger ont reçu une réponse satisfaisante.

 

La lettre du ministère de l’Artisanat

Le document explique très clairement que la vente de produits professionnels aux particuliers est un délit aux yeux du Code de la consommation et est passible d’amende et/ou d’emprisonnement. Il notifie donc à tous revendeurs, grossistes ou autres sites marchands l’interdiction de vendre un produit professionnel à un particulier.

 

La prise en main de l’affaire par l’UNEC et « Coiffure en danger »

Bernard Stalter s’est alors engagé à maintenir le lien et à faire office d’intermédiaire avec le gouvernement et les services de la répression des fraudes. Les coiffeurs pourront donc contacter directement le service juridique de l’UNEC pour mener des actions en collaboration avec le mouvement « Coiffure en danger » qui a vu le jour sur les réseaux sociaux.

On attend les suites de l’affaire qui sera très certainement étonnante, Biblond vous tiendra informés.

 

 

 


 


Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0