Why not par Garance Delacour

Taille du texte: A A A

C’est chic, les couleurs sont chocs, Why not ! Découvrez la nouvelle collection par Garance Delacour, un univers arti-esthétique sans étiquettes

 

 

Images ultra saturées, dans des couleurs très vives, Garance, la coloriste, y exprime son audace, son goût pour la mode intemporelle, via une collection autofinancée et indépendante composée de clichés iconoclastes.

 

4 tons, 4 univers

 

Garance Delacour est à la fois coloriste et directrice artistique sur le shooting photo, où elle y compose des images captivantes, comme cette vierge aux roses à la chevelure bleu sarcelle sur fond fuchsia.

Une autre image, celle d’une révolutionnaire en culotte courte, baignée d’un fond violet. les cheveux sont maîtrisés, d’un blanc immaculé.


Dans un univers azur, la chevelure orange, sanguine, crève le monochrome. Un maquillage clownesque qui rappelle le film « It » ou un pierrot.

Et enfin, un univers d’or et une coupe carrée bleu électrique, ayant des airs de Rich Bitch dans un décor infiniment kitsch.

 

 

 

Garance Delacour, hauts-en-coloriste

 

Diplômée du CAP à 18 ans et du Brevet Professionnel à 20 ans, à tout juste 21 ans, elle part pour Paris, où elle fait ses débuts dans le salon de coiffure d’Aurélien Bertrand pour le groupe Redken.

 

Très vite, son style se fait remarquer par Audrey Barbato directrice de Beauté Cannes Académie, où elle sera recrutée en tant que formatrice.

En 2017, elle intègre 2c2c  consulting de Christophe Creux.

Active sur les réseaux sociaux, avec plus de 40000 fans sur Facebook, où elle partage ses colorations chatoyantes, un avenir radieux s’offre à elle…

 

Crédits :

Direction Artistique : Garance Delacour & Latil Pascal
Mannequin : Novaé Lita, Océane Moins, Moh Dia, Morgane Jeyden
Coloriste : Garance Delacour
Coiffure : Kevin Jacotot (B Agency, WELLA)
Mise en beauté : Sebastien Poirier (TIGI)
Scénographie : Caroline Bonnin (CANAL+)
Stylisme : Véronique Suchet (Christophe Nicolas Biot, WELLA)
Photographie : Latil Pascal
Retouches : Emilie Desmeules & Pascal Latil

Partages
Réagissez à cet article
Partager avec nous votre avis ! 0