Stéphane Amaru : La transmission du savoir

Réservé aux abonnés
Taille du texte: A A A

Récemment découvert sur une île au Japon, le syndrome du 100e singe est une découverte incroyable, riche d’enseignement pour nous tous. Explications…

 

 

Une colonie de singes se faisait nourrir tous les matins par les humains qui jetaient sur le sable des patates douces. Un matin, une femelle eut l’idée de nettoyer ses patates après s’être rendu compte qu’elles étaient meilleures sans sable. Elle garda cette habitude et très vite les jeunes singes l’imitèrent. Au bout de quelque temps, toute la colonie adopta cette nouvelle routine. C’est alors que les chercheurs se sont rendu compte qu’une autre colonie de singes, distante de 300 kilomètres, avait aussi changé sa routine sans avoir jamais eu de contact avec la première.

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0