Santé – Bien-être : pour un sommeil parfait

Taille du texte: A A A

 

Insomnies, réveils nocturnes… près de 7 Français sur 10 souffrent d’un mauvais sommeil, selon les chiffres de Santé Publique France*. Des chiffres édifiants et la crise sanitaire n’y est pas étrangère.

Saviez-vous que nous passons un tiers de notre vie à dormir ? Pourtant, ces cinquante dernières années, les Français ont perdu entre une heure et une heure trente de sommeil, avec un temps moyen de six heures et quarante-deux minutes. Cette tendance à la baisse est encore plus marquée chez les adolescents. Et les effet de la crise sanitaire, la désynchronisation des rythmes, l’incertitude n’en finissent pas de peser sur la santé mentale et nous empêchent de tomber facilement dans les bras de Morphée. Ces évolutions s’expliquent aussi par l’augmentation du nombre de travailleurs de nuit, des temps de trajet, des charges de travail, du stress. Autre conséquence : 30 % des Français dorment moins de six heures par jour, et sont donc en dette de sommeil.

Quelles sont les conséquences d’un déficit de sommeil ?

Elles ont des effets délétères sur la santé physique avec des « altérations cardiovasculaires, fatigues musculaires, troubles immunitaires, prise de poids, risque diabétique, troubles de l’équilibre thermique », précise le Pr Marc Rey, neurologue et président de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV). Ainsi que sur l’équilibre psychologique : « Irritabilité, anxiété ou dépression accompagnent les privations aiguës ou répétées de sommeil. Les études épidémiologiques le démontrent : dormir moins de six heures par vingt-quatre heures est associé à une altération de la santé et une difficulté de récupération. » Si l’on ajoute à cela les conséquences sur nos performances intellectuelles, troubles de la mémoires et de l’attention, nous devrions vraiment être plus attentifs à notre sommeil. D’autant que, comme le note encore le professeur Marc Rey, « le stress et les risques psychosociaux sont au centre du débat de santé dans l’entreprise ». Or, « le sommeil, et en particulier le sommeil paradoxal, est un allié souvent ignoré pour faire face à ces problèmes », explique-t-il.

Qu’est-ce qu’une insomnie ?

Elle se caractérise par des difficultés à dormir suffisamment, par un sommeil de mauvaise qualité et une fatigue durant la journée. C’est le trouble du sommeil le plus fréquent, y compris chez les enfants. Les insomnies peuvent être ponctuelles, lorsqu’elles n’excèdent pas trois semaines, ou chroniques. Dans ce cas, elles sont principalement liées au stress, à des troubles physiologiques ou psychiatriques, ou encore à des phénomènes extérieurs. On estime qu’un Français sur…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0