Salons de coiffure, les clients sont-ils au rendez-vous ?

Taille du texte: A A A

Les salons de coiffure ont-ils retrouvé leur clientèle ? Les témoignages des professionnels de toute la France sont nombreux et différents.

Pour l’ensemble de la France, Paris ou province, la situation est souvent tendue pour de nombreux coiffeurs, qui avaient pourtant retrouvé l’espoir de travailler à l’annonce de la réouverture de ce commerce « essentiel ».



Margot, du salon Coupe et Chic, à Paris expliquait sur Franceinfo :  « J’ai été contente au début quand on nous a dit qu’on restait ouvert. Mais il n’y a personne puisque tout le monde a déserté Paris. C‘est démoralisant de venir travailler et d’avoir si peu de monde. »

« C’est décourageant ! »

Françoise Blazy, du salon Air à Paris, fait de son côté le même constat. Les vacances, les week-ends… Les clientes et clients désertent Paris. « J’ai me suis même demandé si ce n’était pas mieux de fermer. Être à deux dans le salon, sur une amplitude horaire de plus de dix heures et recevoir cinq clientes en tout et pour tout ! C’est décourageant et inquiétant ! », nous confie-t-elle.

Sur Ouest France, c’est Kathy Jodeau, coiffeuse installée à Volnay, qui regrettait : « Ça fait plus d’une semaine que l’agenda est complètement vide. J’ai contacté plusieurs collègues, ils vivent la même situation. »

Situation mitigée

Gianni Coppa, du salon R’Factory à Paris, nous explique que sa situation est plus mitigée. « Actuellement, nous sommes toujours ouverts grâce au reclassement de notre métier. Cependant nous remarquons un changement au niveau de l’affluence au salon. Les fins de semaine, nous affichons complets. Les débuts de semaine, eux, sont vraiment décousus, nous avons parfois des journées très remplies et d’autres beaucoup plus calmes. C’est dur de se positionner en avance. »

Pour d’autres, mais ce n’est pas la majorité, l’activité a retrouvé son cours normal. Ils ont même constaté une hausse du panier moyen de leurs clients, qui n’hésitent pas à dépenser plus qu’avent la crise sanitaire.

Activité normale pour certains

Sidi Bensoula, du salon Les Exp’Hair, nous explique que l’activité n’a pas baissé. « Malgré la crise sanitaire, nous avons la chance d’avoir nos carnets de rendez-vous pleins. Bien que beaucoup de mes clients soient en télétravail, ils continuent de prendre rendez-vous. Et nous avons même constaté que nos clients et clientes consomment un peu plus qu’avant. »

Élise Champin, du Salon d’Élise à Roches-de-Condrieu, nous confie : « Je n’ai pas à me plaindre, je travaille seule et j’ai assez de monde pour m’occuper, malgré la situation quelque peu aléatoire. J’ajoute que les gens n’hésitent pas à grossir leur panier moyen. »

Avec cette sortie partielle du confinement, l’activité va-t-elle enfin connaître une embellie pour tous ?



Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0