Recouvrer la vue grâce à des cheveux

Taille du texte: A A A

Le biologiste français Daniel Aberdam est parvenu, après de longues années de recherches, à reconstituer des cellules de cornée à  partir de cellules de cheveux.

Mardi 3 décembre, le biologiste à l’hôpital Saint Louis a été récompensé par l’Académie des sciences pour avoir réussi à reprogrammer des cellules souches de cheveux pour les transformer en cornée. Un résultat qui a abouti après dix années d’études et pour y arriver, le directeur de recherche de l’Inserm, Daniel Aberdam et ses collègues ont prélevé un cheveu, l’ont mis en culture et s’est ainsi que les cellules ont été programmées et déprogrammés pour devenir des cellules de cornée.

Un espoir pour les patients en attentes de greffe

Près de 7000 malvoyants en France sont en attente d’une greffe de cornée, la prochaine étape pour les chercheurs est donc bien sur la transplantation chez l’homme. D’après Daniel Aberdam et ses collaborateurs, ce modèle cellulaire de cornée a un potentiel multiple. Non seulement il pourrait constituer une alternative efficace à la rareté des dons de cornée nécessaires pour les transplantations, mais il permettrait également de fournir un support pour les tests toxicologues de nouveaux médicaments ou de produits cosmétiques.

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0