Quel coiffeur êtes vous : Passif, Exclusif, ou Repoussant ?

Taille du texte: A A A

On sait que la concurrence existe pour deux raisons : elle se sert des clients que nous perdons pour vivre, et elle attire ceux que nous n’avons pas encore contactés. Il est crucial de travailler sur ce point pour faire de son salon une success story.

Imaginez : moins de concurrents donc plus de clients et, bien sûr, plus de salariés à embaucher ! Le rêve, non ? Il va falloir travailler sur le recrutement et la fidélisation ! Nous le savons bien, nous perdons tous un peu de clientèle. C’est bien ainsi que la concurrence peut survivre. Mais comment faire pour s’assurer un maximum de succès auprès des clients ? Il suffit de s’occuper en premier lieu de ne plus en perdre, car le recrutement dépend automatiquement de la cliente qui, satisfaite, fait votre communication en donnant votre adresse à toutes ses bonnes copines !

Quel coiffeur êtes-vous ?

Le retour de vacances est idéal pour vérifier à quel type de coiffeurs on appartient. Suis-je vraiment un bon « fidélisateur » et « recruteur » de clients ?

  • Si après 15 jours de vacances, mon carnet de rendez-vous est plein pour plus de 2 semaines, je suis un coiffeur EXCLUSIF
  • Si mon carnet de rendez-vous est parsemé de temps libre dès mon retour, je suis un coiffeur PASSIF
  • Si c’est calme au retour, je suis un coiffeur REPOUSSANT.

Où nos clients passent-ils leurs vacances ?

On peut se demander où sont passés les clients qui auraient dû venir pendant ces 15 jours d’absence. Si vous êtes un coiffeur EXCLUSIF, vos clients attendront votre retour de vacances, car ils pensent que vous êtes le meilleur et planifieront donc leur prochain rendez-vous en fonction de votre retour ! Quant au PASSIF, certains clients ne l’ont pas attendu, beaucoup sont allés nourrir la concurrence car pour eux, ce coiffeur ou un autre, c’est pareil ! Un carnet de rendez-vous calme au retour de vacances est le signe que le client n’attend que le bon moment pour quitter son coiffeur sans trop le vexer. C’est ainsi qu’à notre insu nous entretenons la concurrence ! Et en été, les coiffeurs ne peuvent pas en vouloir à leurs clientes d’aller ailleurs pendant leur absence ! Sauf que beaucoup ne les revoient jamais car, en essayant ailleurs, elles ont été séduites ! Nous sommes tous coiffeurs, mais faisons-nous assez la différence entre EXLUSIF, PASSIF et REPOUSSANT ? C’est pourtant bien ainsi que nos clients nous perçoivent !

Est-ce que j’exagère ?

Vous vous en doutez, depuis l’implantation de mes différents concepts au sein du salon Didact, j’ai beaucoup réfléchi aux besoins de la cliente pour le succès du salon. Mon idée est la suivante : chaque salarié doit comprendre véritablement la valeur d’un client et, pour cela, il est important de réguler le nombre de nouveaux clients apportés par le salon. Si ce dernier garantit par exemple à chaque salarié une moyenne de cinq clients par jour pendant six mois uniquement, il ne faudra plus compter avoir de nouveaux clients par ce biais ensuite. Alors, le salon doit embaucher un autre salarié auquel on donne cinq nouveaux clients pour six mois, de manière à pouvoir grossir l’effectif et à responsabiliser chacun au fait que la source n’est
pas inépuisable ! Cela explique aussi que chacun a six mois pour se faire une clientèle de cinq clients par jour, ce qui pousse à fidéliser et à « chouchouter » ces derniers, et à recruter soi-même de nouveaux clients pendant et après cette période des six mois. Ne pensez-vous pas qu’il est important de s’interroger et de revoir notre technique de fidélisation et de recrutement de la clientèle ?

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0