Problèmes de recrutement : la solution radicale du groupe Serge Comtesse

Taille du texte: A A A

Si le Président de l’UNEC, Christophe Doré, nous annonce être plus confiant quant aux mois à venir (voir notre news : Bye 2022, bonjour 2023 ! ), les problèmes de recrutement restent l’une de vos préoccupations majeures. En prouve le sondage que nous avons mis en place sur Linkedin en fin d’année : 40 % des répondants se disent préoccupés par cette pénurie de candidats pour l’avenir de leur salon.

Certains décident de modifier leurs horaires. En attendant de trouver de nouveaux collaborateurs, Christine Alves dévoilait, ces jours-ci sur Facebook, ses nouveaux horaires d’ouverture : du mardi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 8h à 17h. Chacun y va de sa solution transitoire, dans l’espoir que la situation s’améliore.

La plus originale ? Certainement celle de Serge Comtesse ! Quand la profession peine à recruter, pourquoi ne pas faire appel à vos anciens clients ? C’est en tout cas ce que suggère le groupe. « Recrutement : votre fichier d’anciens clients vaut de l’or », voici comment est présentée la stratégie. « La France entière manque cruellement de coiffeurs, dans les villes et les villages. Nous peinons à recruter : la pénurie de main d’œuvre a été fortement amplifiée par la crise sanitaire. […] Mais c’était sans compter sur l’innovation du Groupe Serge Comtesse ! » prévient le communiqué de presse.

En effet, l’entreprise basée dans l’Est de la France, invite les coiffeurs à contacter, par SMS, leurs anciens clients afin de recruter de nouveaux collaborateurs ! « Nous savons bien que si certains de nos clients ne se sont plus rendus dans nos salons depuis plus d’un an, c’est parce qu’ils ont trouvé de meilleures chaussures à leurs pieds. Nous avons donc eu l’idée de leur proposer 1 an de coiffeur gratuit si nous recrutons leur coiffeur actuel ! Oui, 1 an de coiffeur gratuit » poursuit le communiqué. Votre ancien client demande alors à son actuel coiffeur d’envoyer son CV à rh@groupesc.eu, en précisant que c’est de sa part qu’il écrit. Ainsi le client gagne un an de coiffeur gratuit, à condition, entre autres, que son coiffeur soit embauché par le groupe Serge Comtesse.

L’offre ne s’adresse pas seulement aux anciens clients du groupe. En effet, en se rendant sur ce mini-site, quiconque entraine le recrutement de son coiffeur actuel peut bénéficier de l’offre.

Pour rappel, le groupe familial Serge Comtesse n’est pas à sa première bonne idée. A contre-court de la tendance en 1987, quand les grands noms de la coiffure partaient à la conquête des centres commerciaux, Serge Comtesse eut la bonne idée d’ouvrir un premier salon à Ittenheim en Alsace, une bourgade de moins de 2000 habitats. 10 ans plus tard, le groupe eut une nouvelle idée maline en créant le concept Self’Coiff, qui offre la possibilité aux clients, en échange d’un tarif attractif, de se sécher les cheveux eux-mêmes, tout en garantissant des prestations de qualité.

Catégories: Actualités