Octobre Rose : Manuela Duhamel choisit l’art pour sensibiliser à la maladie

Taille du texte: A A A

Formatrice indépendante, coiffeuse studio et ambassadrice Biblond, Manuela Duhamel profite d’Octobre Rose pour sensibiliser à la maladie et plus particulièrement au cancer. Pour cela, elle met en lumière un projet artistique, un shooting réalisé il y a 4 ans qui avait, à l’époque, fait beaucoup parler de lui, dans la presse internationale (Stylécruze et Over Magazines aux Etats-Unis) mais aussi au détour d’une exposition dans un bel hôtel parisien. « Le but était de lier art, photo et sensibilisation au cancer, une cause qui me tient particulièrement à cœur » souligne la jeune femme de 27 ans. Shootés par Gilles Hanauer, les mannequins étaient des femmes, elles-mêmes touchées par la maladie. Parmi elles, Alexia Vic et Line Pomarel – cette dernière s’est battue contre trois cancers !

Conviée à confectionner un accessoire, Manuela Duhamel a demandé de l’aide à une amie, alors styliste, Océane Geneslay. « Je voulais créer un accessoire de mes mains. Cela m’a pris du temps. J’ai choisi l’acier car c’est une matière à la fois résistante et modulable. Pour créer le casque, j’ai assemblé des fils d’acier sur une tête malléable. Ce métal résistant représente pour moi la force dont font preuve les malades. Posé sur la tête, le casque représente le courage. La perte des cheveux est une épreuve pour les femmes atteintes du cancer. Cet effet secondaire de la chimiothérapie est particulièrement redouté, douloureux et difficile à vivre. Perdre ses cheveux peut être vécu comme une atteinte à leur image corporelle et à leur féminité. Je voulais leur dire : vous êtes belles et fortes ! » L’accessoire étant malléable, il a été aussi posé sur les épaules pour représenter la charge mentale ou dans les mains pour illustrer la solidarité.

Mais pourquoi ressortir aujourd’hui ce shooting ? « J’ai vécu une situation personnelle qui a fait que j’ai eu envie de le remettre en avant. J’avais besoin d’en parler. Ça touche beaucoup de personnes qui m’envoient des messages ou réagissent par des commentaires. Elles sont sensibles au sujet » poursuit Manuela avant de rappeler à quel point il est important de prendre soin de soi. « Ce shooting porte des messages comme l’importance de l’auto-palpation et du dépistage » conclut-elle.

Catégories: Actualités