Les portraits : Erik Dumon, gérant d’Educattitude

Taille du texte: A A A

Passionné d’éducation, ce visionnaire a su anticiper les mutations du métier et de  a société. Aujourd’hui, son organisme de formation Educattitude détient une belle longueur d’avance sur ses concurrents.

« J’ai quand même trente ans de coiffure derrière moi ! Je parle le même langage que les coiffeurs, ayant moi-même eu, un temps, des salons. Je les rencontre tous les jours », rappelle Erik Dumon. Non pour prouver sa légitimité… Elle est déjà largement acquise. Après une expérience dans la restauration, il saisit une nouvelle opportunité : commercial chez Eugène Perma Professionnel. Pendant quinze ans et jusqu’en 2005, il gravit les échelons pour accéder au poste de directeur de la région Midi-Pyrénées. Fort de cette expérience et muni d’un joli carnet d’adresses, il se lance un nouveau défi en créant son propre organisme de formation, Educattitude. C’était il y a quinze ans… Ce visionnaire l’avait déjà bien compris : la formation est génératrice de développement pour le coiffeur, mais aussi pour les maisons de produits auprès desquelles il se fournit. En 2011, il prend un nouveau virage. Après s’être focalisé sur les grandes enseignes (qui représentaient alors 80 % de son CA), il décide de se consacrer aux indépendants. Il restructure alors son entreprise et recrute une équipe commerciale, composée aujourd’hui de cinq agents indépendants. Son objectif ? Leur proposer un carnet de formations adaptées à leurs besoins, à suivre dans son académie au coeur de Toulouse ou dans toute la France grâce au réseau Cut Me Go, une réunion d’académies et d’amoureux de la formation créée il y a trois ans. Aujourd’hui, Educattitude compte pas moins de 2 500 stagiaires par an sur 170 journées de formations haut de gamme avec les plus grands noms dans tous les domaines de la coiffure (Stéphane Amaru, Mazella & Partner, Toni&Guy, Saco, Noos Education,  arco Geraci, Éric Léturgie, Alexandre de Paris, Jean Marie Contreras, David Katchadourian, Alfa Squad, Julien Tur, Medley Academy, Christophe Gaillet, Cyril Bazin…), mais aussi des modules de management, coaching ou revente et des audits financiers pour établir un bilan complet. « Chez nous, l’éducation se fait sous forme de parcours. En fonction de l’audit effectué en amont, nous définissons les points à améliorer pour proposer des trilogies, soit des stages de trois fois deux jours dans l’année. » Pour 2020, Erik Dumon nous concocte, entre autres, une trilogie…

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0