RSI: les travailleurs indépendants sont à bout

Taille du texte: A A A

Après les discussions au gouvernement et sur la loi Pinel, les travailleurs indépendants craignent de devoir payer plus. Le 25 avril dernier, le RSI, Régime Social des Indépendants a demandé dans un communiqué au premier ministre de l’informer des ressources qui viendront équilibrer le financement des assurances couvertes par le RSI (maladie, vieillesse…).

Attention nous avons modifié l’article avec l’aide du service de presse du RSI

Le RSI est préoccupé par la suppression progressive de la CS3 sous trois ans, et demande des garanties au premier ministre. Le bureau du conseil d’administration de la caisse nationale du Régime Social des Indépendants, tout en prenant acte de l’annonce par le représentant de la tutelle de la compensation progressive de la contribution sociale de solidarité des sociétés (C3S) sous trois ans, demande au 1er ministre de confirmer que :

  • des ressources permanentes et identifiées seront affectées à l’équilibre des risques de base gérés par le RSI
  • le principe de cette garantie de financement sera inscrit, par la prochaine loi de financement de la Sécurité sociale au titre VI du code de la Sécurité Sociale, parmi les principes constitutifs du RSI
  • les impacts en gestion seront discutés à l’occasion de la négociation, au titre de la prochaine convention d’objectifs et de gestion État-RSI, de l’évolution des effectifs de l’ensemble du régime.

 

 

Il faut dire qu’un nombre important de commerçants, d’artisans et de professions libérales, se sent dupé par le RSI. Les retraites non payées, des dysfonctionnements, des soins non remboursés, des retards et autres confusions… Ainsi ils ont un souhait, que le gouvernement oblige le RSI à être au service du plus grand nombre d’entreprises en France : les indépendants.

 

Vous aussi coiffeurs vous en faites partie. Nous espérons que vous serez satisfaits des prochaines évolutions.

 

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0