Le premier Bachelor Coiffure et Entrepreneuriat par L’Oréal

Taille du texte: A A A

Porter la profession coiffure vers le haut, tel est le projet ambitieux affiché par L’Oréal. La marque annonce en effet l’ouverture de Real Campus, son école dédiée aux métiers de la coiffure ainsi que la création du premier Bachelor Coiffure et Entrepreneuriat.

 

 

Nathalie Roos

 

« Un salon de coiffure aujourd’hui ne peut se permettre d’être moyen. Il est donc indispensable pour les coiffeurs d’acquérir de nouvelles compétences. Une formation technique ne suffit plus. Il faut l’enrichir de compétences dans divers domaines », explique avec conviction Nathalie Roos, directrice générale de la division Produits professionnels de L’Oréal. Dans un monde transformé par le digital, le poids des réseaux et l’apparition des influenceuses, la coiffure aussi a changé de visage. Le métier attire moins, la formation n’a pas évolué au même rythme que le monde autour d’elle.

Valoriser la coiffure

 

 

Alors, pour valoriser la coiffure et délivrer un enseignement varié et de qualité, L’Oréal lance Real Campus, son école de niveau bac + 3, qui propose un cursus sur trois ans. Centré sur le parcours client, l’enseignement couvrira de nombreux domaines : scientifique (chimie, biologie, produits), entrepreneuriat, expérience (art, communication, mode), transverse (digital, anglais, français, projet personnel).

 

Hervé Chrétien

 

« Tous les enseignants qui interviennent dans cette école sont des spécialistes, portés par la passion de transmettre », se réjouit Hervé Chrétien, directeur des relations professionnelles et de l’enseignement professionnel L’Oréal.

Franck Provost

 

Franck Provost, président du groupe Provalliance, en est convaincu : « Avec un bachelor, on redonne à la coiffure ses lettres de noblesse. Ce ne sera plus un choix par défaut, mais un choix de carrière réfléchi. »

Un programme ambitieux

Un programme ambitieux qui ouvre ainsi ses portes à de nombreux profils. Déjà possesseurs des diplômes de coiffure (BP, bac, bac pro, BM, BTS coiffure) ou personnes en reconversion, tous peuvent accéder à cette formation après le passage d’un concours d’admission.

Real Campus accueillera à terme 150 étudiants qui suivront un parcours en trois étapes. La 1re année sera consacrée à la maîtrise des bases : « Mettre tous les étudiants au même niveau de connaissance sur le parcours client ». La 2e année sera axée sur l’expérimentation : « S’approprier les connaissances pour développer une approche singulière dans la contexte d’un projet ». Et enfin, la 3e année portera sur la création : « Concrétiser ses projets professionnels, avec un stage à l’étranger ou l’incubation d’un projet entrepreneurial ».

L’apprentissage

 

 

Franck Provost reconnaît que la coiffure est en perte d’image. « Les parents n’ont pas envie de voir leur enfant devenir apprenti. Il est indispensable de revaloriser l’apprentissage, une voie qui conduit à l’expertise. » L’école, qui ouvrira ses portes le 1er janvier 2020, attend le feu vert de l’État pour obtenir le droit de passer par l’apprentissage, filière que L’Oréal souhaite aussi voir valorisée. Pour l’instant, le montant des études est évalué à environ 10 000 euros par an.

Le campus

 

 

Le campus, qui sera situé rue Didot à Paris, proposera ateliers et espaces collaboratifs. « Un lieu de création, de partage, un lieu de vie audacieux, connecté avec ses utilisateurs », précise-t-on chez L’Oréal.

 

 

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0