Le financement de la formation en coiffure

Taille du texte: A A A

Prise en charge des formations pour 2014

L’Agefos PME, qui gère les fonds de la formation professionnelle, est l’unique Organisme paritaire collecteur agréé (Opca) de la branche professionnelle de la coiffure. Le taux de remboursement est plafonné à partir de différents critères. Les sommes qui excèdent les chiffres ci-dessous sont donc à la charge de l’employeur, voire du salarié.

Plafond annuel remboursé par entreprise de 1 à 9 salariés

  • 1 ou 2 salariés : 800 euros (1 500 euros en 2013)
  • 3 ou 4 salariés : 1 300 euros (1 500 euros en 2013)
  • 5 à 9 salariés : 2 200 euros (2 500 euros en 2013)

Remboursement par tranches de versements effectués

de 10 à 49 salariés

  • pour un versement de 1 à 1 999 euros : 1 800 euros (2 100 euros en 2013)
  • pour un versement de 2 000 à 2 800 euros : 2 800 euros (3 100 euros en 2013)
  • pour un versement de 3 000 à 3 999 euros : 3 800 euros (4 100 euros en 2103)
  • à partir de 4 000 euros versés : 90 % du montant versé (100 % en 2013)

50 salariés et plus

  • 90 % du montant versé

Financement maximum consenti

Coût remboursé par stagiaire et par heure

  • Formation technique : 23 euros (30 euros en 2013)
  • Visagisme, morphologie : 20 euros (25 euros en 2013)
  • Onglerie, maquillage, soins capillaires, barbier : 15 euros (20 euros en 2013)
  • Informatique, gestion, comptabilité, management : 23 euros (30 euros en 2013)
  • Accueil, vente, marketing, communication : 23 euros (30 euros en 2013)
  • Qualité, environnement : 23 euros
  • Langues : 20 euros

NEWS

Exit le DIF, bonjour le CPF !

Dès janvier 2015, le Compte personnel de formation (CPF) viendra remplacer le Droit individuel à la formation (DIF). Il permettra à chacun d’accéder à la formation professionnelle, quel que soit son statut, tout au long de sa carrière, même en cas de changement d’emploi ou de période de chômage. Les heures acquises seront transférables chez un nouvel employeur. L’alimentation de ce compte débutera dès l’entrée sur le marché du travail (dès 16 ans au plus tôt et 15 ans pour les apprentis) et suivra le salarié jusqu’à la retraite. Le CPF ne pourra aller au-delà de 150 heures en neuf ans (20 heures/an pour les six premières années, puis 10 heures/ an pendant les trois années suivantes). Un site Internet sera mis en place, qui permettra de connaître l’état de son compteur CPF et les types de formation qu’il sera possible de demander.

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0