Le bon code vestimentaire en salon de coiffure

Taille du texte: A A A

CHANGEZ-VOUS !

Une expérience sur le comportement humain a été menée sur dix individus divisés en deux équipes, cinq personnes qui se connaissent et cinq qui ne se connaissent pas, pour faire une partie de Paintball…

Très vite, ceux qui se connaissent l’emportent sur les cinq autres, car ils sont capables d’établir rapidement une stratégie là ou l’autre équipe ne reconnaît pas ceux qui sont avec elle et où chacun agit individuellement… La première équipe gagne haut la main. Ils décident de rejouer, mais cette fois en habillant les cinq coéquipiers qui ne se connaissent pas d’une combinaison noire et de laisser l’autre équipe habillée à son choix. Le cours de la partie s’inverse. L’équipe vêtue de la combinaison noire gagne. L’uniforme semble décupler les liens et le sentiment d’appartenance à un groupe. Il permet de se reconnaître facilement et de se différencier des autres… Cette expérience prouve qu’une équipe en uniforme l’emporte sur une équipe : « je m’habille comme je veux ». L’uniforme n’est pas fait uniquement pour gérer l’éventuel mauvais goût de certains, il marque aussi la différence entre travail et vie privée. Mais l’uniforme renforce avant tout l’esprit d’équipe, qui est l’ingrédient essentiel de la performance et de la bonne
ambiance.

Un esprit « Corporate »

La majorité des coiffeurs ont abandonné les uniformes ou les codes couleurs au profit de vêtements qui leur plaisent. Le problème, c’est que la tenue mode est devenue au fil du temps une tenue confortable qui n’a rien de très attrayant. En période de mutation, il faut revenir aux basiques remixés.

Dans les années 1960, les coiffeurs étaient tous en costume et chacun, selon son poste, avait son code vestimentaire, un peu comme à l’armée en somme. Pour étonner le client, rien de mieux que d’instaurer un côté « Corporate » pour l’équipe. Quand nous avons ouvert Didact en 2011, nous avons tenu à reprendre l’uniforme. Pour nous, les garçons sont en stewards et les filles en hôtesses, suivant l’inspiration des grands palaces parisiens, les rois du service. Le look explique aussi une partie du prix du service pratiqué au salon. Aujourd’hui, il faut se focaliser sur le client et non plus sur nous-mêmes. Il faut se demander : qu’est-ce qui plairait à mon client ? Comment aimerait-il me voir habillé ?

Stéphane Amaru

Est-ce que j’exagère ?
Pour faire la différence, il faudra donc uniformiser et choisir le bon code vestimentaire, autant pour l’image que pour la stratégie d’équipe, selon son environnement. Il est prouvé que l’uniforme est plus efficace dans le travail en équipe que le « je m’habille pour moi ». Le plus dur sera de faire accepter ce changement à l’équipe, car le management de ces dernières décennies a été orienté vers le confort du salarié et non sur ce que pense le client.

Des milliers d’entreprises déposeront le bilan cette année pour ne pas avoir su changer assez tôt ! La coiffure est un art du changement, il faudra donc évoluer ou accepter de disparaître !

Partages
Partager avec nous votre avis ! 2