Le B.a.-ba de la coiffure afro

Taille du texte: A A A

Betty Salbot, dirigeante de l’Ethnique Hair Academy, et Peter Mbafor, représentant de Keracare, nous livrent le b.a.-ba de la coiffure afro.

Le cheveu afro est sept fois plus épais qu’un cheveu européen pour protéger le cuir chevelu des rayons du soleil. En zone tempérée, il est agressé par un taux d’hydrométrie bas et nécessite donc des soins.

Le diagnostic est primordial pour savoir quels produits on pourra appliquer. Le coiffeur doit noter le niveau de frisure et de difficulté, déterminer la porosité et la cassure du cheveu.

Le coiffeur doit démêler les cheveux crépus à l’aide exclusivement d’un peigne à larges dents.
Le démêlage doit partir de la nuque pour remonter vers les zones avant.

Appliquer de l’huile est déconseillé, elle aura tendance à dessécher le cheveu. Privilégier un masque nourrissant et hydratant.

On ne peut pas faire de coloration ou appliquer un traitement chimique sans avoir réalisé le diagnostic du cheveu. S’il est mauvais, une coloration peut entraîner la chute des cheveux dans le bac. Sur cheveux défrisés sains, on applique les mêmes techniques et la même géométrie qu’une coupe classique.

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0