La déco : FAUTEUILS DE COIFFAGE

Taille du texte: A A A

Tout est permis. Surtout le confort, lové dans une assise enveloppante ou le dos bien calé pour rêvasser le temps de la visite. Certains fauteuils déclinent même le design sur tous les tons. C’est l’option que le coiffeur David Lucas a choisie pour tous ses salons.*

L’histoire commence rue Danielle Casanova, dans un immeuble situé non loin de la place Vendôme à Paris. Installé au 2e étage tout d’abord, puis un étage plus haut, il y a trois ans, le salon David Lucas Paris a pris le parti d’aménager l’espace comme un grand appartement (150 m2). Il est illuminé par des boiseries, moulures, murs blancs, parquets, miroirs XXL et cheminées anciennes. On plonge dans cette ambiance cocooning et intimiste qui a contribué à la notoriété. « Tous mes salons sont aussi agencés sur ce concept d’écrin intemporel, explique David Lucas. Si je devais résumer notre travail avec l’architecte, je dirais que j’aime par-dessus tout conserver les lignes directrices de l’existant et les faire  twister avec des aménagements contrastés. » Jeux de perspectives, séries rares, compositions improvisées… Dans cet écrin classique, David Lucas opte pour des éléments et du mobilier contemporains qui tranchent. Un des enjeux ? Choisir des fauteuils de coiffage modernes et design qui contrastent avec la pièce.

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article
Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0