Galifornication, épisode 04 : La fidélité et les habitudes des clientes de salon de coiffure

Taille du texte: A A A

Combien de clients dans vos salons de coiffure vous disent que vous êtes le meilleur coiffeur et qu’il n’y a que vous à savoir ce qu’ils veulent ? Mais franchement, vous pensez vraiment que l’humain est fidèle (à part les fans de Johnny bien sûr !) ?

 

On dit souvent qu’on a une clientèle qui nous ressemble. Bon ok, parfois cette phrase fait peur quand on en voit certains. Mais, en fait, il faut comprendre que nous devons les éduquer à notre image. Vous allez me dire mais comment ?

 

Je prends un exemple, les horaires d’ouverture. Mon salon de coiffure ouvre à neuf heures. Alors, comme j’aime bien tout installer avant d’ouvrir, je viens en avance de dix minutes. Mais la première cliente est déjà là à attendre… Beaucoup la feraient rentrer et bien non, pas moi. Elle doit rester dehors sinon la prochaine fois, elle sera là encore plus tôt. Et surtout s’il pleut, ça lui apprendra! Je suis désolé, mais votre banquier ne vous fait pas rentrer avant l’ouverture, que je sache ?

 

Bon, on leur a aussi appris qu’ils pouvaient avoir une carte de fidélité avec des réductions sur tout. Du coup, on se brade !

 

Je suis sûr que si vous sortez la fiche annuelle d’un cas technique qui fait des mèches ou des couleurs assez souvent, mariée et mère de deux enfants, elle ne paye jamais le prix fort ! Une fois cumulé l’ensemble des rabais : que son mari et ses enfants soient passés afin de remplir la carte puis qu’elle ait parrainé deux de ses copines ou encore qu’elle ait fêté son anniversaire. Et oui, stratégiquement elle choisira le bon moment pour venir quand elle pourra profiter d’une réduction car elle sait que c’est elle qui coûte le plus cher ! Donc elle calcule pour avoir la plus grosse ristourne, du coup nous perdons plus d’argent…

 

J’ai coiffé un client toutes les trois semaines pendant cinq ans. Son rendez-vous était à 7H30, le vendredi matin. Un jour, je n’ai pas pu, il n’est jamais revenu… Quand j’ai compris ça, j’ai juste eu une seule envie : faire une carte d’infidélité !

Simple, la cliente va ailleurs une seule fois, si elle revient c’est + 20%. Pan, dans ta face !

 

N’oublions pas que le client passe la porte du salon de coiffure pour se voir beau à travers nos yeux, pas le contraire…

 

Alors, oui, éduquons nos clients !

Non, je ne réponds pas au téléphone quand je fais des mèches ou un rasage (tu laisses un message et je te rappelle).

Non, tu ne rentreras pas dans le salon de coiffure avant l’heure.

Non, tu ne me demandes pas un RDV quand tu me croises au Super U.

Oui, tu paieras le prix fort neuf fois avant d’avoir une réduction.

Non, tu ne me racontes pas la fin du film que je n’ai pas vu.

Oui, tu me laisses créer.

Non, tu ne me montres pas des photos de tes enfants à tout bout de champ, je m’en fiche.

Oui, tu arrêtes de me raconter toutes tes vacances, moi je ne pars pas.

Oui, tu me laisses un pourboire.

Non, tu ne me fais pas de réflexion quand le prix augmente de 1 euro.

Oui, quand tu viens te faire coiffer avec tes enfants, tu les gères !

Non, tu ne nous laisses pas tes enfants pour faire tes courses.

 

Vous en avez d’autres ? À vous de jouer !

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0