En tête-à-tête avec la Maison Gérard Laurent

Taille du texte: A A A

La coiffure à 2 : Stratégie gagnante ?

Dans la coiffure, il n’est pas rare de rencontrer des couples ou des binômes qui travaillent ensemble. Certains pensent que c’est une hérésie, d’autres considèrent que cela cimente leur couple ou leur association. À deux, on est plus forts… Une façon de tout partager et le plus possible. Être à deux permet-il de faire naître le meilleur de chacun dans la vie professionnelle ?

Votre rencontre ?

Gérard : Nous nous sommes rencontrés lorsque j’étais à l’école, j’effectuais un stage de découverte
et j’ai fait la plus belle découverte, Laurent.

Laurent : Elle date, puisque nous nous sommes rencontrés lors d’un stage dans le salon où je travaillais, il y a plus de trente ans. Depuis cette date notre parcours n’a cessé de grandir.

Pourquoi et comment avez-vous décidé de travailler ensemble ?

Gérard : C’était une évidence, un rapport de sincérité, complicité et de passion pour la mode.

Laurent : C’était pour nous une évidence, nos points communs sur différents aspects de la coiffure, de la mode et notre forte amitié.

Est-ce un risque ou une force de travailler ensemble ?

Gérard : C’est une force, c’est un réel partage au quotidien.

Laurent : Nous avons toujours compris que notre partenariat était une vraie force pour l’échange d’idées, pour créer de magnifiques shows coiffure. La complicité dans notre travail au quotidien est une
réelle force.

Cette relation a-t-elle intensifié vos liens ?

Gérard : C’est une relation unique et le fait de savoir se mettre à deux en avant et de ne pas se glorifier seul définit tout à fait nos personnalités, le partage.

Laurent : Bien évidement, notre relation ressemble à celle de frères.



Quel est l’intérêt de travailler en duo ?

Gérard : L’intérêt de travailler en duo est d’apprendre et de réfléchir différemment.

Laurent : L’adage dit « Ensemble, nous sommes plus forts », cela permet dans n’importe quel moment d’affronter le quotidien en salon, la passion de la coiffure sur scène et en formation.

Qui est responsable de quoi au salon ?

Gérard : Nous sommes tous les deux responsables avec des forces de caractères très différentes.

Laurent : Nous sommes responsable à la même hauteur avec bien sûr des préférences, comme pour Gérard les commandes auprès de notre fournisseur Balmain Hair Couture et la gestion de l’image sur les
réseaux sociaux. Pour ma part, la gestion de la vie du salon, des rendez-vous avec Planity et la
mise en place de certains shootings ou l’organisation de formation.

Vos projets ?

Gérard : 2021 sera une année puissante dans l’artistique et de fabuleux projets en cours.

Laurent : De très grands projets artistiques avec la Maison Balmain, et, ce qui nous tient à cœur : la
rénovation complète du concept Maison Gerard Laurent.

Gérard, peux-tu me donner 3 mots qui caractérisent Laurent ?

Fidèle, raffiné, honnête.

Comment est-il au salon ?

Patient, organisé, professionnel.

Laurent peux-tu me donner 3 mots qui caractérisent Gérard ?

Visionnaire, artiste, charismatique (humain).

Comment est-il au salon ?

Créatif, meneur, convivial.

Gérard, tu es plutôt blonde ou brune ?

La blondeur dans toute sa splendeur. J’aime cette couleur rebelle, qui a toujours intrigué, fasciné, scandalisé les femmes.

Laurent, tu es plutôt brushing ou wavy ?

Le brushing en ce qui me concerne, car il donne la beauté et la brillance du cheveu. En revanche, le wavy est un effet de mode, mais l’association des deux est parfaite.

Gérard, plutôt tresse ou chignon?

J’aime les attaches, les coiffures qui mixent les identités.

Laurent, plutôt ciseaux ou rasoir ?

Depuis nos débuts, nous sommes uniquement ciseaux, pour un respect du cheveux, de son tombé et un coiffage facile.

Crédits photos : Atelier de l’image

Vous êtes un couple, un duo… contactez-nous et racontez-nous tout : biblond@biblond.com



Partage
Partager avec nous votre avis ! 0