Couleurs Gaïa : un centre de formation et un salon « vitrine » à Paris

Taille du texte: A A A

Après Cholet, Caen, Toulouse, Grenoble, La Ciotat, Brumath et Vevey en Suisse, c’est à Paris que la maison Couleurs Gaïa a décidé d’ouvrir son nouveau centre de formation. Dans le 12ème arrondissement, tout près de la Gare de Lyon, il est accompagné d’un salon dédié à la coloration 100 % végétale et au bien-être.

Ce salon expérimental, similaire à celui de Cholet où se tient aussi le siège social de la marque, est une vitrine des valeurs qu’elle incarne comme le végétal, le bio, le bien-être avec la pratique de rituels soins et du massage crânien ayurvédique. En début de semaine, ce salon Couleurs Gaïa accueillera des formations dispensées aux professionnels qui souhaitent en savoir plus sur la coloration végétale.

Autre objectif du salon ? Montrer le savoir-faire de la marque, référente dans la coloration végétale mais aussi dans les soins capillaires bio. Rappelons qu’elle fût pionnière dans le domaine. Fondée en 2007 par deux femmes, Bénédicte Boisdron, coiffeuse et Hélène Landreau, bio-esthéticienne, elle est née d’une volonté : faire du respect du cheveu, de l’Homme et de la nature, la priorité des salons de coiffure. Ainsi est développée une première gamme de couleurs végétales dédiée aux professionnels de la coiffure. Résultats ? Un succès immédiat. La marque compte pas moins de 950 salons partenaires. Très tôt, Couleurs Gaïa a su répondre à une autre attente en lançant la formation de coloriste végétal.

A Paris, un espace permet aussi de découvrir en quoi se former auprès de Couleurs Gaïa peut être un levier de développement rentable pour les salons de coiffure. Epaulée par 12 formateurs qui accompagnent les partenaires coloristes, la marque fait évoluer son programme de formation certifiée Qualiopi autour de 3 grands axes :

  • Démarrer la coloration végétale avec une initiation pratique (plantes, colorimétrie, diagnostic, application) et un stage pratique (application en salon sur modèle).
  • Se perfectionner en coloration végétale avec une exploration de la palette des couleurs (approfondissement des diagnostics et maitrise de tous les mélanges possibles, perfectionnement des techniques d’application, innovation couleur avec une exploration du champ des possibles pour les nuances du châtain au brun)
  • Développer le bien-être en salon et donc les soins capillaires en salon (diagnostic capillaire et rituels soin adaptés, soin du cheveu et massage crânien ayurvédique).
Catégories: Actualités