Top 10 des problèmes de coiffeur (euse)

Taille du texte: A A A

Qui mieux que vous peut savoir à quel point la vie de coiffeur n’est pas toujours un long fleuve tranquille ? Embarquez, c’est l’instant Calimero sur Biblond. Ici personne ne vous reprochera de vous plaindre.

 

Top 1 : la cliente indécise

Vous l’avez tous déjà rencontrée et vous la redoutez. Cette cliente se distingue par cette phrase tout en contradiction : « Je ne veux ni coupe ni coloration, mais je veux du changement.

Comment lui faire comprendre qu’elle s’est trompée en poussant la porte d’un salon de coiffure et que c’était davantage d’un magicien dont elle avait besoin ?

 

Top 2 : le bruit

Vous connaissez toutes et tous le bruit assourdissant des sèche-cheveux qui tournent à bâtons rompus. À tel point que vous ne pouvez même pas communiquer avec vos collègues ou converser avec vos clients…

 

Top 3 : coloration VS les mains

À force de manipuler des colorations en tout genre à longueur de journée, ces dernières laissent des marques indélébiles. Et ce sont vos mains qui en font les frais. Oui, nous parlons bien ici de la couleur de vos mains qui s’apparentent davantage à celles d’un extra-terrestre plutôt qu’à celles d’un humain.

 

Top 4 : retard

Un grand classique. Le client en retard. Il n’y a rien à ajouter, sinon vous risquez de devenir grossier.

 

Top 5 : les cheveux partout !

Après une dure journée de labeur, vous rentrez chez vous, vous vous changez… Et là, que voyez, jusqu’à l’intérieur de vos vêtements ? Toute une tripotée de cheveux, il y en a partout ! Et en plus ça gratte !

 

Top 6 : coiffeur pas cher

Tous vos amis vous prennent pour leur coiffeur attitré. En plus vous avez un gros avantage : vous êtes gratuit !

 

Top 7 :  les mains sèches

« On va passer au shampooing… » Pensez que, chaque fois que vous prononcez cette phrase, cela se traduit par un aller simple pour le bac à shampooing. Qui dit shampooing dit eau. Qui dit eau à répétition dit mains sèches. Dans votre cas, il est même possible de parler de mains arides, voire désertiques.

 

Top 8 : mal au dos

Mal de dos à force d’être toujours debout, mais pas que… Coude levé pour faire les brushings, genoux qui cognent contre le bac de lavage, doigts engourdis à force de manier les ciseaux, postures statiques, cadences imposées, gestes répétitifs… Les coiffeurs sont particulièrement touchés par les troubles musculo-squelettiques (TMS).

 

Top 9 : les coupures

Anthony Galifot dans un article récent sur Biblond écrivait : « Se couper entre le majeur et l’index, une petite incision aux ciseaux, ça peut paraître anodin, mais fixer une permanente sans gants juste après, nom d’un chien ça pique ! » Vous comprenez de quoi il parle…

 

Top 10 : les odeurs

La prépa pour les mèches, les mélanges en tout genre : bienvenue dans le monde plein de douceur et de volupté des odeurs en salon de coiffure. Et la palme est décernée à l’odeur de… La permanente !

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0