Stéphane Scotto Di Cesare, coiffeur au musée Grévin

Taille du texte: A A A

Interview de Stéphane Scotto Di Cesare au musée Grévin

 

Stéphane Scotto Di Cesare, ancien directeur d’une école éponyme et coiffeur reconnu, travaille pour le célèbre musée Grévin de Montréal. Depuis octobre 2014, il a la lourde mission de coiffer les fameuses statues de cire.

Généralement, pour coiffer ces statues, une formation de perruquier, voire une formation en rapport avec le monde du spectacle, est nécessaire. Stéphane, lui, a décroché ce poste grâce à son cursus d’excellence, sa grande expérience et sa participation à de nombreux concours.

« Après une arrivée assez dynamique sur Montréal avec des défilés et photo shoots, on m’a référé au musée Grévin. Ce fut une très belle surprise pour moi ! J’ai ensuite passé un entretien. Désormais le musée me contacte pour l’intronisation de nouvelles statues et leur remise en beauté. »

 

COIFFAGE DES STATUES

Afin de pouvoir travailler dans de bonnes conditions, les bustes sont enlevés et entreposés dans une salle spéciale. Shampooings et soins sont faits régulièrement, avec le passage des visiteurs les cheveux naturels se salissent rapidement. Le temps de travail pour chaque tête est différent en fonction du type de cheveux : asiatiques, crépus, bouclés… Les personnages demandent des techniques différentes. Certaines ont besoin de techniques dites « classiques et anciennes » comme la mise en plis ou encore l’ondulation Rambaud, tandis que d’autres auront besoin de techniques modernes telles que le froissage ou encore le lissage à la plaque. Il arrive également que les statues aient besoin d’une repose d’implants. Afin de réaliser les coiffages à la perfection, Stéphane et son équipe suivent scrupuleusement un cahier des charges dans lequel apparaissent les instructions.

 

 

L’EQUIPE ET SON FONCTIONNEMENT

Stéphane travaille en étroite collaboration avec Julie Charade, styliste ; Camille Pinto, coiffeuse ; et Anne, responsable des retouches et réparations. Comme les statues ne doivent pas rester trop longtemps en atelier, il est impératif de travailler ensemble sur la même statue. Un roulement est effectué pour que les 120 personnages soient constamment irréprochables.

 

 

Petite devinette : quelle la statue qui ne doit jamais quitter son podium et être toujours visible du public ?… C’est Céline Dion !

« Personnellement j’adore me confronter au plus compliqué, par exemple la coiffure de Marilyn Monroe. C’est une recréation artistique et à chaque fois un voyage à travers le temps. »

 

 

CREDITS : STEPHANE SCOTTO DI CESARE OU LIBRE DE DROIT

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0