Comment le salon de coiffure « hipster » a tout pour durer

Taille du texte: A A A

Chaque génération a sa tribu, chaque tribu est un client pour votre salon. Une tribu nous intéresse aujourd’hui : les hipsters. Qui sont-ils ? Comment les faire venir dans votre salon (barbier pour l’occasion) ?

 

Les Hipster, aux origines : Brooklyn

 

Apparus vers 2010, cette tribu planétaire de clients, barbus, férus de technologie et fan de vintage apparaissent de plus en plus et ont fortement contribué à l’économie du barbier.

Mouvement issu de Brooklyn, une banlieue pauvre à l’époque, est devenue une destination anticonformiste, jeune et créative.

Le hipster selon Salch :

 

Très précieux malgré ses chemises de bucheron, avec ou sans marques, l’hipster aime se différencier : devenu incontournable, il est sujet de moqueries en tout genres.

Cliché ? C’est un client qui aime être pouponné, mais a une certaine sensibilité à son environnement : vegan ou végétal, bio ou local, il aime avoir le choix.

 

 

Pour aller plus loin, le Bon Marché souligne que l’émergence des hipsters tient du phénomène de société :

« C’est une bohème urbaine, riche de son entraide, avec une volonté de production et de consommation alternatives, explique Lise Attia, directrice commerciale du Bon Marché, à l’initiative de l’exposition “Brooklyn Rive Gauche”. Notre clientèle est en quête d’authenticité, de créateurs investis et d’histoires qui ont du sens. »

Beaucoup créent des entreprises autour des thématiques qui leur plaisent, moteur d’une économie hipster… mais et vous, coiffeurs ?

 

Comment capter cette clientèle hipster dans les salons de coiffure ?

 

Parlez leur, racontez leur une histoire. Cela passera par le choix d’un mobilier en bois, fer forgé, cuir, rétro, vintage, style années 60.

Jouez aussi avec les codes du rockabilly et des intérieurs suédois, qui peuvent être branchés et épurés. Un intérieur bien décoré, arty plait beaucoup.

En particulier en tant que barbier, ce positionnement peut être intéressant : en effet, beaucoup d’hipsters portent une belle barbe, qui a besoin d’entretien.

 

Couplé à un tattoo shop, une librairie et une armoire de pantalons en treillis et chemises à carreaux, votre salon de coiffure pourrait être le prochain rendez-vous hipster de votre ville !

 

En tous cas, c’est une philosophie de vivre qui n’est pas prête de disparaître.

 

Des exemples de salon « hipster » (qu’ils le veuillent ou non!)

 

Barber Shop ✂️

A post shared by Alex Dinard (@dindy_a) on

Cool little Barber Shop I found in Paris. @les_mauvais_garcons • • • #iamMarcoCastro #paris #barbershop #barbier

A post shared by Marco Castro (@iammarcocastro) on

✂️✂️✂️

A post shared by Ziya Akalin (@ziyaakalin) on

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0