Portrait : Nahema Abaroudi

Taille du texte: A A A

Directrice artistique du groupe Jean Claude Aubry International. Lauréate HDA 2013-2014 dans la catégorie Région Sud

 

Adolescente, Nahema Abaroudi ne rêvait pas vraiment d’être coiffeuse, c’est plutôt la vie qui a choisi pour elle : « C’est pour moi un heureux hasard car il me fallait travailler et j’ai été prise au premier endroit où je me suis présentée et c’était un salon de coiffure ». Trois années plus tard, Nahema Abaroudi rejoint le groupe Jean Claude Aubry et n’en repartira plus. Après avoir commencé en bas de l’échelle comme assistante, puis occupé tous les postes, ce « pur produit maison », comme elle se qualifie elle-même, est aujourd’hui la directrice artistique du groupe. Repérée par M. Aubry en personne, cette rencontre a changé sa vie et influencé son parcours. Force est de constater ses dires. Nahema Abaroudi travaille depuis vingt-trois ans pour le groupe et nous confie : « Pour moi, c’est une aventure professionnelle et humaine extraordinaire. » Nahema qualifie sa relation avec la coiffure de « tactile ». Ce qu’elle aime avant tout, c’est la matière du cheveu et les sensations qu’elle procure ainsi que la palette de créativité qu’offre ce métier. Nahema évoque ensuite la relation à l’autre qui fait partie intégrante du métier de coiffeur : « En tant que coiffeurs, nous avons une place importante dans la vie des femmes. Grâce à nous, elles peuvent se sentir mieux, plus belles, plus épanouies. C’est ce qui fait la complexité et la magie de notre métier. » Nahema s’inspire de tout ce qui l’entoure : « J’aime observer les gens dans la rue, cela me donne une bonne radiographie de “l’air du temps”. J’aime voir comment les gens vivent leurs cheveux. Je suis aussi une boulimique de presse : beauté, art, design… Je suis curieuse de tout ! » Les plus beaux souvenirs de Nahema sont, sans conteste, l’année où elle a gagné le prix Meilleur Coiffeur de l’année aux HDA ainsi que la soirée où ils ont présenté le show HDA au Carrousel du Louvre.

Aujourd’hui, Nahema Abaroudi se prépare pour le shooting de la prochaine collection Jean Claude Aubry et travaille en parallèle sur le nouveau design des salons du groupe avec pour objectif de créer un univers différent avec leurs autres concepts comme Coiffure du Monde, Sergio Bossi… 

Huit fois récompensée aux HDA, Nahema se sent toujours très émue à l’annonce du résultat : « J’ai beaucoup d’émotions et d’images qui se télescopent en pensant aux HDA. Une grande pensée pour les personnes avec qui l’on a travaillé et qui ont participé à cette réussite. »
à cette réussite. »

Partage
Partager avec nous votre avis ! 0