Patrick Lagré, directeur artistique et directeur de Toni&Guy France

Taille du texte: A A A

Découvrez le portrait du coiffeur Patrick Lagré :

Patrick Lagré a choisi de devenir coiffeur à 14 ans. Et c’est en accompagnant sa mère dans un salon qu’il fait la connaissance de celui qui deviendra son maître d’apprentissage, Michel Brosseau, le maestro de la coupe sur cheveux secs. « En le regardant travailler, je rêvais déjà de faire la même chose. »

Formé par des coiffeurs passionnés, son parcours professionnel a nourri ses ambitions et développé ses capacités créatives. Trente ans plus tard, il a exploré les nombreuses facettes de ce métier et son envie est toujours là. « Ma relation avec la coiffure est passionnelle, je ne me verrais pas faire un autre métier. J’ai la chance de faire partie de ceux qui vivent de leur passion. Mon métier est ce que j’appelle un “hobby rémunérateur” ».

Aujourd’hui directeur artistique et directeur de Toni&Guy France, Patrick investit tout son savoir-faire pour le célèbre groupe anglais depuis près de vingt ans.

Son principal projet pour 2015 est de développer la marque Toni&Guy en France en l’ouvrant à la franchise. « Je représente une belle et prestigieuse enseigne reconnue mondialement, et je veux la développer en dehors du territoire parisien. Je me suis entouré d’un responsable de développement pour mener à bien cette mission qui me tient à cœur. » Ses inspirations sont multiples. Pour lui, il s’agit surtout d’être curieux et de garder l’esprit ouvert. Pas de coiffure signature, ou de style prédéfini. Patrick évolue avec le temps et préfère parler d’un fil conducteur dans son travail : la douceur.

Un de ses meilleurs souvenirs est plutôt une anecdote : « Mon fils est né le jour de la célébration des 50 ans de Toni&Guy à Londres, le 8 septembre 2013. Mon équipe parisienne était présente pour cet événement, je n’ai pas pris le train avec eux ce matin-là car j’étais à la maternité ! Cet anniversaire représente l’énorme chemin parcouru par Toni Mascolo, le fondateur de Toni&Guy, toujours à la tête de la compagnie, et pour qui j’ai un profond respect et une profonde admiration. Et le fait que mon fils naisse ce jour-là est pour moi un beau symbole ».

 

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0