Le point sur les émissions coiffure à la télé

Taille du texte: A A A

M6, TF1, France 2 : la télévision semble s’intéresser à la profession de coiffeur ! Les projets fleurissent à tel point qu’il est nécessaire de faire le point sur une situation qui devient confuse…

Du côté de chez TF1 : projet terminé ( ?) avec « Mon salon de coiffure est en péril »

La première diffusion de l’émission « Mon salon de coiffure est en péril » avait lieu samedi 21/02, et visiblement les audiences n’auront pas su convaincre la première chaîne. Il semblerait que TF1 n’ait pas encore fait le choix de répéter l’exercice de manière définitive. L’émission « Tous ensemble » réintègre donc la grille des programmes sur cette case horaire au détriment de « Mon salon de coiffure est en péril ».
A la télévision ce sont les chiffres qui dictent leur loi : selon Médiamétrie, l’émission a réuni 1,5 million de téléspectateurs entre 17h et 17h50. Ce qui équivaut à une part de marché qui atteint 12%. Ce nouveau programme fait donc moins bien que « Tous ensemble », qui occupait jusqu’alors cette case avec en moyenne 13,7% du public. C’est aussi ça la dure réalité de la télé…

La chaîne se laisse peut-être aussi le temps d’analyser les résultats et de mettre en place des rectifications sur cet épisode pilote. Affaire à suivre…

En tout cas c’était une bonne résolution qu’avait prise TF1 de se lancer dans le coaching de coiffeurs avec un Eric Pfalzgraf avec un Eric Pfalzgraf, bien dans son rôle décidé à tout mettre en œuvre pour donner une seconde vie aux salons de coiffure.

L’accueil de la profession est en demi-teinte : l’heure de diffusion est remise en cause (oui, à 17h le samedi, vous travaillez dans vos salons), les conseils sont parfois jugés inutiles et surjoués (télé oblige…).

Pas une… mais deux émissions dans les tuyaux pour M6

Selon nos dernières informations, M6 table sur pas moins de deux émissions coiffure.

Une première sur un concept « Cauchemar au salon de coiffure » qui peut s’inscrire dans la même lignée que l’émission américaine « SOS Tabata » avec la volonté de venir en aide à des salons de coiffures en difficulté. Notez que l’experte devrait être Sarah Guetta.

Puis un second programme du même type que « Bienvenue chez nous » (TF1), « Un dîner presque parfait » (W9), ou encore « Les reines du shopping » (M6), ce nouveau programme devrait être proposé en access. L’émission verra s’affronter quatre « couples » de coiffeurs qui vont accueillir à tour de rôle leurs concurrents au sein de leur établissement. Les coiffeurs participants seront jugés selon plusieurs critères tels que l’accueil ou encore l’hygiène. Le vendredi, jour de la finale, les candidats découvriront les notes attribuées par leurs adversaires et le coiffeur gagnant empochera une somme d’argent.

Une émission de coiffure artistique se concrétise sur France 2

La télévision publique n’est pas en reste. Selon toute vraisemblance, un pilote est à l’essai du côté de France 2. C’est Alexia Laroche-Joubert en personne qui avait confirmé cette information. L’émission devrait davantage s’intéresser à la dimension artistique de la coiffure. La productrice disait en effet être intéressée par la haute coiffure et les concours.

Pourquoi cet engouement pour la coiffure à la télé ?

Tout d’abord, la coiffure apparaît comme une formidable opportunité pour apporter un vent de fraîcheur dans les grilles de programmes. Le salon de coiffure est un univers familier pour le grand public. Mais surtout un coiffeur est un artisan. Et l’artisanat est un secteur perçu avec de vraies valeurs humaines et de travail. De plus, le marché de la coiffure se trouve aujourd’hui confronté à de profondes difficultés (plus de 16 000 salons de coiffure sont menacés de fermeture). Et la télé a bien compris qu’il avait besoin d’être revalorisé.

Alors que penser de cette exposition soudaine : bonne ou mauvaise chose ?

Les avis divergent. Certains d’entre vous pensent que ces émissions ont pour unique but de tourner en ridicule la profession quand d’autres mettent en avant la démarche salutaire de ces concepts. Le mieux serait peut-être d’utiliser cela comme un moyen et non comme une fin, pour en tirer profit. Là aussi, un certain recul est indispensable, n’oublions pas que tout cela n’est que de la télévision !

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur le boom des émissions coiffure en commentant cet article.

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0