Le « gang des coiffeurs » de retour ?

Taille du texte: A A A

 

Un salon de coiffure cambriolé à six reprises !

 

À la tête de deux salons de coiffure dans le Nord de la France, Vincent Ridez a été victime pour la sixième fois d’un cambriolage. Dans la nuit du lundi 11 juillet, trois hommes encagoulés se sont introduits dans le salon franchisé Tchip Coiffure. Ils sont repartis avec la plupart des produits d’expositions ainsi que des sèche-cheveux. Interviewé par La Voix du Nord, Vincent Ridez a confié son désespoir : « Ici, à Tchip Coiffure, c’est la quatrième fois. Et chez Vog, rue d’Occident, c’est arrivé à deux reprises en à peine quinze jours, en décembre 2014. »

 

 

Les shampooings sont recherchés

Sur le marché noir, les shampooings se revendent facilement et à bon prix. Ainsi, sur ce dernier cambriolage, le préjudice est de 4 000€ de marchandises… soit 4 000€ perdus que les assurances ne rembourseront pas intégralement. Et pour cause, après 6 cambriolages, la franchise est passée de 300 à 1 600 euros. Face à cette situation, l’entrepreneur a pris une décision radicale : arrêter la revente de produits.

 

Le gang des coiffeurs de retour ?

Rappelez-vous, entre fin 2014 et début 2015, une équipe de quatre malfrats avait écumé les salons de la banlieue lilloise avant d’être arrêtée et mise en prison pendant un an.

Là même nuit, un autre salon a été cambriolé et le même mode opératoire a été utilisé, ce qui laisse à penser qu’un autre gang des coiffeurs se serait formé !

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0