Interview de Franck François, fondateur et président du groupe Vog

Taille du texte: A A A

M. François sans langue de bois !

Franck François est un homme passionné et passionnant qui aime son métier, curieux de la vie, observateur, et qui maîtrise parfaitement son marché.

 

Les choses sont posées dès le début : pour Franck François, personne n’a de réelle vision de la profession de la coiffure et, entre les défaitistes qui ne voient qu’une profession en perte de vitesse et en crise et ceux qui ne vivent qu’à travers les paillettes et les shows, vivant déconnectés de leur marché, M. François cherche (et trouve) le juste milieu : « Oui, il y a beaucoup de fermetures, mais il y a aussi beaucoup de reprises et d’ouvertures. » Et pour illustrer son propos, il sort son smartphone et surfe sur l’application de la Coface comptabilisant les ouvertures et les fermetures. Et force est de constater que les chiffres se valent… Il sait que ses propos vont à l’encontre de l’idée générale et qu’ils ne vont pas plaire à tout le monde, mais il n’en a que faire car il souhaite s’entourer de personnes positives qui voient les choses du bon côté, le verre à moitié plein et non à moitié vide. Et si le secteur enregistre 400 fermetures par mois, il pense même qu’il n’y en a pas assez ! N’en déplaise à certains.

Il affirme qu’aujourd’hui il y a trop de salons de coiffure et donc trop de personnes qui sont là par défaut et qui n’en ont rien à faire de la profession. Pour lui, ces personnes nuisent à la coiffure et à ceux qui portent ce métier.

Nous sommes loin du politiquement correct, mais au travers de ces paroles, on entend un amoureux de son métier qui pense que celui-ci doit se vivre avec passion et amour, dans le partage et le rêve, faute de quoi, il perd sa nature et son essence.

 

Pour Franck François, Internet est incontournable

Pour Franck François, la profession est très en retard dans la stratégie du cross-canal même si beaucoup d’initiatives sont notables et intéressantes. Et, toujours à la recherche de nouveautés et à l’esprit entrepreneurial, le groupe Vog a lancé, le 15 mars, son propre site de e-commerce : cheveuxbeaute.com, une marque déposée, à part entière, qui propose non seulement des produits capillaires mais, d’ici à quelques mois, des produits de beauté de la tête aux pieds.

Destinés au grand public, les produits cheveuxbeaute.com se commandent sur Internet et sont livrables en 24 heures dans les salons de coiffure ou à domicile. L’intérêt de la livraison en salon est de permettre aux franchisés du groupe de recevoir une toute nouvelle clientèle avec la possibilité de la fidéliser, grâce à des échantillons, mais aussi des conseils et des soins, pour leur faire découvrir les produits. Le principal atout est de créer du trafic en salon, au-delà du service de livraison pur et simple. L’humain reprend alors le dessus et le conseil devient l’essentiel. Chaque salon délivrant un colis reçoit la totalité de la marge de celui-ci le 1er du mois suivant, grâce à une banque de compensation.

L’actualité ne s’arrête pas là, le 15 mai prochain le groupe Vog lancera un véritable site communautaire. Ainsi, prises de rendez-vous, informations réseaux, informations marché, échanges… seront mis à l’honneur et permettront de faire vivre le réseau à l’heure d’Internet, de faire circuler l’information, mais aussi de mettre en avant les échanges et les services clients.

Le groupe Vog a investi près de 2 millions d’euros, et quelque 18 ingénieurs ont été mobilisés afin de mener à bien ces projets. À la fin de 2016, l’ensemble des salons du groupe sera entièrement équipé en digital : caisse intelligente, et même plus, avec animation vitrine en fonction du CA, analyses des réactions clients, tablettes en salon…

 

La philosophie de Franck François

M. François n’a qu’une idée en tête : sauver ses affaires pour faire perdurer le métier. Aujourd’hui, lorsque l’une de ses franchises est en difficulté, il préfère racheter l’affaire plutôt que de laisser la place. Car il sait ce qui peut marcher et connaît parfaitement son réseau. Pour que ce dernier soit performant, il s’engage à le faire vivre et à l’entretenir, avec, entre autres choses, un animateur terrain, un service de coaching, un service administratif et financier… Il fidélise ses franchisés, les soutient et les aide car « la franchise est un métier de moyens ».

 

Groupe Vog en chiffres

● 6 enseignes

● 698 salons

● 4 académies

● 15 ans d’existence

● 2e franchiseur national

 

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0