Et après The Hairdresser… Interviews des anciens candidats

Taille du texte: A A A

Découvrez ce que les coiffeurs qui ont participé à Biblond The Hairdresser, ont aimé dans cette expérience et ce que ça leur a apporté. Une belle opportunité? Lisez ces quelques lignes et vous en déciderez.

 

Inscris-toi à l’édition 2015 de Biblond The Hairdresser!

 

Valérie Guillaume

J’ai aimé le fait que ce soit une mise en situation réelle, avec un modèle que l’on ne connaissait pas, ainsi que la bonne ambiance et l’entraide entre les concurrents.

J’ai déménagé à Toulouse pour travailler dans le salon Eric Léturgie et je réalise des coiffures pour des publications et shootings photos. Un beau projet est en préparation également…

Biblond The Hairdresser m’a permis de rencontrer directement des professionnels qui sont des références dans le métier, d’avoir leur point de vue sur mon travail et surtout une belle rencontre avec Eric Léturgie et le groupe Léturgie.

 

 

Geoffrey Tentillier

Ce concours est une réussite par son organisation et grâce aux personnes qui nous entourent tout au long de la journée. Le partage avec les autres concurrents est aussi un point essentiel dans ce concours : connaître les autres, voir leur façon de travailler et créer des liens en discutant.

Personnellement, mon modèle était très ouvert à mes propositions. Elle était très jolie et gentille, ce qui est important dans ce concours. Et la plus belle chose dans The Hairdresser, c’est que l’on fait partie du staff du MCB by BS puisque l’on se retrouve dans les backstages des shows. On peut ainsi côtoyer les plus grands coiffeurs et les observer lorsqu’ils travaillent. Personnellement, voir l’envers du décor m’a beaucoup interpellé.

Après ce concours, j’ai rencontré six grands coiffeurs du jury pour voir ce qu’ils avaient à me proposer et je n’ai eu que des offres intéressantes. Actuellement je travaille pour le groupe Vog à Lille en tant que formateur pour leur centre de formation Formul’A. Ce poste me plaît beaucoup, c’est assez nouveau pour moi. Mais je sais que mon savoir-faire et mon « jeune regard sur le métier » vont profiter à l’évolution de mon centre de formation. Ce poste me permet aussi de participer à tous les événements du groupe, toutes les manifestations et j’en suis ravi.

Le concours m’a fait découvrir tous les grands groupes de la coiffure française et j’ai pu décrocher un entretien avec des personnes importantes. J’ai aussi découvert de très beaux salons de coiffures implantés sur Paris. De plus, grâce à The Hairdresser j’ai pu prendre mon indépendance et partir dans une ville qui me tenait particulièrement à coeur : Lille.

 

Audrey Laforge

Pendant le concours Biblond The Hairdresser, j’ai pu m’exprimer artistiquement et directement face au jury ainsi qu’au public. J’ai remporté le concours, ce qui m’a permis d’assister Jean-Michel Faretra lors de l’un de ses shows.

Depuis, j’ai fait du chemin, mais je ne l’ai pas quitté car je suis actuellement auto-entrepreneur au salon Faretra Paris et également sur les nombreux shows qu’il fait, ainsi que pour Faretra Education. À côté de ça, je travaille en studio TV et photos pub… Ma carrière est lancée !

 

 

 

 

 

Fabien Huck

Dans le concours Biblond The Hairdresser, j’ai aimé le principe de gagner un job ! C’est quand même beaucoup plus intéressant que de gagner des produits ou autre…

Je suis embauché dans un des salons Loris Hug Hair Agency. Je fais partie de l’équipe Sup’Hair Star Factory qui est notre équipe artistique. Nous sommes formateur officiel Schwarzkopf et nous travaillons sur différentes collections.

Personnellement le concours ne m’a pas apporté quelque chose professionnellement, mais malgré tout c’était un concours très sympa. Et puis, ça m’a apporté des contacts intéressants et c’est très bien. En tout cas, merci Biblond : c’était une belle expérience !

 

 

 

Laure Nohé

J’ai particulièrement apprécié le fait que tous les participants soient à égalité, car personne n’a le choix de son modèle ! Et c’est une bonne chose.

Grâce au concours The Hairdresser, je travaille aujourd’hui chez Toni&Guy et je prépare mon propre défilé.

En travaillant pour Toni&Guy, j’ai pu coiffer sur plusieurs événements de la dernière Fashion Week, ainsi qu’au dernier séminaire Schwarzkopf à Deauville.

 

 

 

 

 

Jérémy Gatard

J’ai aimé le fait de découvrir mon modèle au dernier moment, d’exprimer ma créativité et surtout de décrocher un contrat.

Aujourd’hui, je suis coiffeur chez Mickael David à Bordeaux.

À de nouvelles expériences enrichissantes et passionnantes comme être au coeur des backstages. J’ai fait de belles rencontres avec de grands professionnels de la coiffure et ce qui m’a permis d’élargir le champ de vision de mon métier.

 

 

 

 

Inscris-toi à l’édition 2015 de Biblond The Hairdresser!

 

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0