Dermographie capillaire : le tatouage comme solution à la calvitie

Taille du texte: A A A

La chute de cheveux, quelle qu’en soit l’origine, fait l’objet de bon nombre d’interrogations et de recherches scientifiques. Aujourd’hui, ce sujet pourrait faire naître quelques vocations ou reconversions dans les salons de coiffure…

Si certaines femmes souffrent d’alopécies, la calvitie touche surtout les hommes. Les signes avant-coureurs sont une perte de cheveux abondante, avec un dégagement progressif du front, du dessus des tempes ou du sommet du crâne. Cette dégradation de la chevelure touche de plus en plus la jeune génération. Gênée par cette perte de cheveux précoce la population masculine toujours plus attentive à leur image cherche des solutions à ce problème.

Les causes de ces pertes

La principale cause de la calvitie est un excès d’hormones mâles (alopécie androgénique). Cet excès est héréditaire. En fait, les hormones mâles vont accélérer le cycle de vie du cheveu, rendant la chute plus rapide. D’autres causes peuvent entrer en ligne de compte. Ainsi, le stress permanent ou une angoisse prolongée peut favoriser la chute. Une alimentation déséquilibrée, carencée en certaines vitamines, peut également rentrer en jeu.

 

Les solutions courantes

 

  • Les produits de camouflages
  • Les prothèses capillaires
  • Les médicaments : il existe des traitements pour ralentir la chute de cheveux ou aider à la repousse, sous forme de lotion ou gélule à prendre ou appliquer deux fois par jours, si l’on veut en garder le bénéfice le traitement doit être pris à vie.
  • Les greffes : il existe selon les types de cas, plusieurs types de greffes possibles ; La plus pratiquée est la micro greffe ou il s’agit de ses propres cheveux prélevés dans la nuque par exemple et réimplanter sur les zones chauves. Il est aussi possible de se faire mettre des implants.

Une solution qui va redonner le sourire aux chauves

 

Afin de corriger des zones clairsemées, il est possible de tatouer le crâne en introduisant un pigment, dans le derme à l’aide d’un appareil électrique permettant de modifier la couleur d’une zone de peau. La technique de la dermographie capillaire suit donc le même principe que celui utilisé pour un tatouage. De très fins points sont dessinés sur le crâne dudit patient afin de réaliser un tatouage de coupe effet rasé de près. La taille des points est pensée comme pour un tatouage artistique afin de donner à voir le meilleur rendu pour un effet naturel.

Dans ce cas précis, l’acte est effectué par un médecin spécialiste même si cette technique est considérée comme un acte non-chirurgical.

L’effet – à admirer en images – est plutôt intéressant.

Serait-ce la solution idéale à proposer aux personnes atteintes d’alopécies ? Pourrait-on penser que dans quelques années la tendance soit généralisée et que le tatouage sur crâne fasse fureur ?

Faudrait-il donc penser rapidement à intégrer demain ce genre de service en salon ?

C’est en tout cas on en doute pas, pour la tendance comme pour la technique, une affaire de (faux) cheveux à suivre de près !

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0