Coiffeurs, attention aux arnaques au diagnostic accessibilité

Taille du texte: A A A

On ne le dira jamais assez, si vous êtes patron d’un salon de coiffure, faites très attention aux arnaques !

 

Aujourd’hui, nous vous mettons en garde. Comme de nombreux professionnels, après les appels virulents par téléphone, vous avez certainement reçu ce document fin juin :

 

Celui-ci explique que vous n’avez toujours pas déposé en préfecture un dossier Ad’Ap (agendas programmés pour la mise en accessibilité de leurs locaux aux personnes handicapées) et que vous devez le faire au plus vite sous peine d’une amende.

 

Une arnaque bien ficelée

Devant la complexité de la démarche, des organismes peu scrupuleux proposent un «diagnostic» accessibilité, qui n’a finalement aucune valeur juridique. Après les multiples coups de téléphone, cette lettre représente la dernière chance pour les coiffeurs de rester dans la légalité. La société vous propose un diagnostic en ligne pouvant coûter jusqu’à 1000€.

 

Pour rappel, les services de l’État n’effectuent presque aucun démarchage téléphonique auprès des propriétaires d’établissements recevant du public. Les chefs d’entreprise qui se posent des questions au sujet de la mise en accessibilité de leurs établissements peuvent joindre la sous-commission départementale à l’accessibilité ou se rapprocher des chambres de commerce et des métiers. 

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0