Arnaque : Un coiffeur, et plus de quinze salons de coiffure

Taille du texte: A A A

L’Union nationale des entreprises de coiffure et la Chambre de métiers et de l’artisanat ont attaqués plusieurs salons de coiffure pour escroquerie.

 

Un coiffeur a « vendu » à plusieurs patrons son diplôme du brevet professionnel pour leur permettre d’ouvrir un salon de coiffure. Contre 150€ par mois, des commerçants ont profité du diplôme du coiffeur pour ouvrir leur salon de coiffure. Une pratique totalement interdite, puisque pour être dans la légalité, un salon doit être tenu en permanence par une personne titulaire du brevet professionnel.

 

 

La justice a tranché

Si pour la plupart, les accusés ont plaidé la bonne foi, précisant qu’ils pensaient être en règle, les sanctions vont d’une simple amende  de la prison avec sursis. En ce qui concerne le principal intéressé, qui gagnait près de 2100€, il a écopé de six mois de prison avec sursis et 6000€ d’amende.

 

 

Catégories: S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0