Coiffeur l’Unec appelle à manifester le 23 mars

Taille du texte: A A A

Lundi 23 mars, l’UNEC appelle les coiffeurs à manifester. Le mouvement Laissez-nous travailler prend de l’ampleur.

Il semblerait que la période de mobilisation soit bien engagée dans le secteur de la coiffure. Ce lundi 9 mars se tenait la manifestation anti-RSI des indépendants fédérés par le mouvement coiffure en Danger.
Bernard Stalter, président de l’UNEC, appelle à son tour les coiffeurs à descendre dans la rue, le lundi 23 mars. Notez que la Confédération nationale artisanale des instituts de beauté (CNAIB) rejoint le mouvement. L’objectif : exprimer vos revendications au gouvernement, concernant différents points :

La suppression du compte prévention pénibilité
L’UNEC demande la disparition de ce dispositif. Il serait suicidaire de le maintenir.

La diminution des charges administratives
Nos entreprises doivent être aidées par nos administrations et non le contraire : ces lourdeurs nous asphyxient.

Lutte contre la concurrence déloyale
Les exigences d’installation doivent être identiques quel que soit le statut.

La baisse des charges
Remplacement du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) par une baisse directe et généralisée des charges sociales. Notre but : maintenir les emplois existants.

Si vous trouvez ces revendications légitimes, vous savez désormais que vous pouvez agir et défendre vos droits. Pour cela, rendez-vous est pris place de la Bastille le 23 mars à 14 h, côté Richard Lenoir.

Alors, allez-vous participer au rassemblement ?

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0