Dossier : Le burnout en salon de coiffure

Taille du texte: A A A

 

Même si vous êtes passionné par votre métier de coiffeur, vous pouvez être sujet à l’épuisement professionnel. On parle alors de burnout, un état de stress chronique sur une longue période qui conduit à l’épuisement mental et physique !

 

Votre métier, le salon de coiffure, c’est votre passion… Toutefois, tout être humain est en droit de craquer. La pression professionnelle, la routine ou encore les tensions peuvent conduire au burnout. Voici tout ce qu’il faut savoir pour repérer et se sortir du burnout.

 

 

Le burn-out, c’est quoi ?

 

C’est le « déséquilibre entre ce que je donne au travail/ce que j’en retire », explique le docteur Jean-Marie Lançon, consultant en risques psychosociaux. Et ce n’est pas un phénomène à la marge. Plus de 3 millions de Français seraient « en risque élevé de burn out » d’après une étude récente réalisée par le cabinet Technologia.

Les coiffeurs ne sont pas à l’abri. Une enquête de l’assurance maladie révèle que 16% des patrons de salons et 23,5% des salariés souffrent de stress ou d’insomnie. D’autant que coiffeur est un métier très social. « Le contact avec le public est un facteur aggravant parce qu’il faut s’adapter à l’humeur des clients », précise le docteur Caroline Tiliette, médecin du travail.

 

 

sans-titre-1

 

Les signes du burnout

 

La fatigue : Bien que vous dormiez suffisamment, vous vous levez toujours avec un sentiment de fatigue, comme si tout le poids du monde était sur vos épaules. En réalité, cette fatigue chronique n’est pas liée à un manque de sommeil, mais peut-être à votre quotidien.

Le comportement : La masse de travail et l’accumulation de stress conduisent parfois à une irritabilité exacerbée. La moindre remarque de votre manager peut vous faire pleurer, voire pire : vous rendre agressif.

Les douleurs physiques : En plus d’être un métier fatiguant et provoquant divers troubles musculo-squelettiques, le métier de coiffeur peut s’avérer très éreintant mentalement. La fatigue psychologique provoque divers soucis physiques et maladies : allergies, psoriasis, démangeaison, douleur lombaire, tendinites…

Les troubles de la concentration : la « surchauffe » de votre cerveau avoir une manifestation cognitive comme des pertes de mémoire.

 

 

Maintenant que vous savez déceler les signes avant-coureur du burnout, vous allez pouvoir le surmonter. Pour avancer, il faut rompre avec le déni. Si vous faites les choses uniquement parce qu’on vous dit de les faire, aucune de nos astuces ne sera efficace. Toutefois, c’est l’étape la plus difficile, une fois qu’elle sera franchie, il deviendra bien plus simple d’avancer et de retrouver le bonheur de travailler en salon de coiffure. Il faut que vous vous mettiez en tête que votre mal-être est plus profond et plus grave qu’un simple stress.
Vous devez donc vous poser une fois pour toutes, analyser vos derniers jours de travail et essayer de comprendre si les causes de vos angoisses sont liées, ou non, à votre environnement professionnel. Vous devez également garder à l’esprit que les symptômes peuvent être physiques ou psychologiques.

 

burn

 

Identifier les causes

 

Une fois que vous aurez mis le doigt sur le problème, vous allez pouvoir entrer dans la phase guérison. Dans un premier temps, il va falloir identifier les causes de votre mal-être. Pour cela, posez-vous ces questions :

  • Suis-je trop sollicité au travail ?
  • Suis-je à la hauteur de ce qu’on me demande ?
  • Ai-je une relation conflictuelle avec un(e) ou des collègues ?
  • Suis-je à l’aise avec la clientèle ?
  • Suis-je à ma place ?

C’est en répondant à ce genre de questions que vous allez comprendre qu’est-ce qui cloche dans votre quotidien au salon de coiffure et pouvoir aller de l’avant.

 

 

Si c’est possible, prenez quelques jours de congé pour faire une pause et vous ressourcer physiquement et psychologiquement. Si c’est impossible, prenez du temps pour vous et veillez à avoir un rythme de vie sain. N’abusez pas des sorties, faites une activité physique et veillez à bien dormir. L’important est de faire ce qui vous plaît pour relâcher les tensions !
En revanche si rien de tout ça ne vous aide à avancer, vous pouvez consulter un psychologue qui vous aidera à redresser la barre… et non ce n’est pas une honte ! Au contraire c’est la preuve que vous êtes prêt à tout pour vous en sortir ! .

 

Si vous avez des astuces n’hésitez pas à les partager dans les commentaires, elle pourront peut être aider quelqu’un !

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0