Atmosphair monte en gamme avec un nouveau concept

Taille du texte: A A A

Le groupe Atmosphair qui a fêté ses 25 ans en 2012 et qui détient déjà 30 salons de coiffure répartis à travers la Belgique, le Luxembourg & la France continue son ascension en 2013.

L’enseigne aspire à effectuer une montée en gamme grâce à un un positionnement plus sélectif.

Après un travail sur l’identité visuelle de la marque Atmosphair coiffeur visagiste, un design d’espace calculé pour faire cohabiter différents modules dédiés a été pensé :

-l’accueil du client, pour une invitation au bien être dans un espace détente, massage et lavage des cheveux dans de vastes bacs inclinables. De larges fauteuils noirs en polyuréthane épousent parfaitement la silhouette du client pour un confort adapté, ils offrent une assise appréciable alliée à une option de massage.

-la station de travail ergonomique est conçue tel un « atelier » où la collaboratrice peut exercer son savoir-faire, prodiguer des diagnostics–conseils personnalisés. Le client sera alors traité tel un « VIP ». Du mobilier aux effets chromés pour un style épuré, des reposes pieds pour permettre à la clientèle de se détendre et apprécier ce moment particulier où l’on confie son image à une visagiste experte, qui sublimera la beauté.

-une vitrine rétroéclairée théâtralise l’espace dédié au « Corner Master Pieces » où se côtoient les marques telles L’Oréal Professionel, Kérastase, GHD, Redken, Schwarzkopf Professionnel. Cet univers chromatique déclinable se marie aisément avec les transparences proposées, la vitrine en façade, et l’enseigne lumineuse permettent alors de montrer le point de vente en lui–même, et l’atmosphère « high tech » qui s’en dégage.

Cette architecture commerciale griffée à la marque Atmosphair conçue par la société CBC SA Luxembourg : Julien Riffault et son équipe, cautionnent l’aspect sophistiqué et fonctionnel du lieu pour répondre aux dernières exigences de ce concept « TOTAL CREATIVE BEAUTY ».

Le but de ce « concept store : Univers du cheveu et de la Beauté » n’est pas simplement de « Up grader » ou de faire toujours plus beau, mais surtout de faire plus juste d’où la nécessité de montrer un savoir-faire toujours plus technique et le faire savoir. En résumé : un écrin pour permettre le développement artistique dans l’univers du cheveu.

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0