Association Joséphine : La coiffure solidaire

Taille du texte: A A A

Redonner aux personnes en difficulté financière ou morale l’estime de soi, telle est la mission de « la coiffure solidaire », une jolie formule pour un bel élan de générosité.

De nombreux coiffeurs s’engagent dans ces actions. Leur objectif ?

Coiffer gratuitement ou à petit prix des personnes en difficulté, pour les aider à s’insérer ou se réinsérer dans la société en retrouvant l’estime de soi, la dignité. Bien sûr, cela va au-delà de l’apparence, cela signifie se voir autrement, renvoyer une image positive de soi, se reconstruire, se retrouver, sortir de l’isolement parfois et, souvent, se préparer à un entretien d’embauche. « Les difficultés financières de certaines personnes ne leur permettent pas de se faire coiffer régulièrement, ce qui entraîne une dévalorisation de soi à long terme, explique Ghislaine Mouchlach du salon de coiffure de la régie de quartier d’Asnières. Notre projet contribue efficacement à la réinsertion. »

 

S’engager pour les autres

Aider les autres, les écouter et contribuer à leur mieux-être, telles sont les raisons qui poussent ces coiffeurs au grand cœur à participer à cet élan de solidarité. Véronique Jalby, gérante du salon Oz à Toulouse, confiait lors d’un entretien pour le site Biblond : « Très vite, le concept de coiffure solidaire ou “suspendue” m’est apparu comme une réponse que je pouvais apporter, à mon échelle. »

Pour Lucia Iraci, présidente et créatrice de l’association Joséphine pour la Beauté des Femmes, très impliquée dans cette démarche : « J’ai décidé de devenir coiffeur “social” après avoir constaté que 80% des pauvres sont des femmes. J’ai ouvert en 2011 le premier salon social en France, déclare cette femme passionnée et convaincante, portée par son projet. Nous, coiffeurs, nous avons un outil magnifique dans nos mains, nous devons en faire profiter les autres ! » Pour les femmes démunies, meurtries, la coiffure solidaire s’accompagne d’un regain de confiance. « Quand je me suis regardée dans un miroir, tout mon visage s’est illuminé, c’est très bon pour le moral ! », avoue une cliente. Ghislaine a toujours voulu aider les autres et comprendre leurs difficultés : « Être coiffeuse solidaire me permet justement de le faire par le dialogue et par leur mise en beauté. »

 

Concrètement, L’association Joséphine…

« L’association Joséphine permet aux femmes les plus démunies d’avoir accès à des soins professionnels, de bénéficier d’un suivi complet et de retrouver petit à petit confiance et estime de soi », explique Lucia. Afin qu’elles s’investissent dans cette démarche et n’aient pas la sensation d’être totalement assistée, une participation symbolique de 3 euros est demandée pour un soin, coupe, couleur, brushing.

Le salon solidaire à Asnières est aussi une association, les clients y adhérent pour 2 euros par an et doivent demeurer à Asnières-sur-Seine pour en bénéficier. Et il ne faut pas croire que les produits utilisés sont moins bons qu’ailleurs puisque ce projet a, dès le départ, séduit L’Oréal qui fournit le salon en produits haut de gamme à moitié prix.

Les prestations traditionnelles – shampooing, soin, coupe, coiffage – sont proposées gratuitement aux plus précaires. Ce système est financé grâce aux contributions solidaires des clients du salon.

 

EXPERT : FRÉDÉRIQUE MENNETRIER

« Je suis en réelle admiration devant des gens qui arrivent à donner leur temps aux plus démunis. Je n’ai pas cette humilité. Je me sens bien trop fragile et je serais capable de me perdre face à eux. Je suis “cadrant” dans mon travail, mais je ne suis rien face à la souffrance humaine. Il faut savoir accompagner l’autre sans être emporté et je m’en sens incapable alors que c’est apporter beaucoup de bonheur à des gens en souffrance. »

 

ASSOCIATION JOSÉPHINE pour la beauté des femmes

Salon de Paris

28, rue de la Charbonnière

75018 Paris (Barbès Rochechouart)

01 42 59 43 36

 

Salon de Tours

2, rue de la Victoire

37000 Tours

02 47 42 67 17

 

Siège social

13, rue du Vieux Colombier

75006 PARIS

contact@josephinebeaute.fr

 

LE SALON DE QUARTIER À ASNIÈRES

Ghislaine Mouchlach :

01 47 94 23 79 – 06 22 19 36 67

ghislaine9223@hotmail.fr

LE SALON OZ

19, rue de l’Industrie,

31000 Toulouse

05 61 62 72 96

 

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0